SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▪ messages : 202
▪ points : 175
avatar
Severus Snape
MessageSujet: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   Dim 19 Nov - 20:42

severus snape

ϟ Âge : Dix-sept. Il arrive au bout de ses années d'études, comme si c'était là le dernier voyage avant de sortir d'un tunnel sans fin. Il voit la lumière au bout, mais aussi les ténèbres. En tant que fils unique, il a toujours accepté la solitude comme une partie de lui. Alors l'âge et le temps n'ont aucun impact, comme si depuis toujours il comprend ce monde dans sa totalité.
ϟ Nationalité : Il est d'origine Anglaise sans doute, surtout de par sa mère. Mais son père, qu'était-il réellement ? Dans ses souvenirs, il y avait un accent particulier à sa voix, mais est-ce que cela signifiait réellement quelque chose ? Qu'est-ce qui coulait à travers son sang ? Severus n'y a jamais réfléchi et n'a jamais jugé important de chercher dans ses racines.
ϟ Année d'études : C'est sa dernière année. La dernière étape de ce voyage qu'il avait tant attendu. Sa passion pour la magie noire a été alimentée avec force depuis ses premiers jours et Severus ne lâche pas l'affaire. Il maintient un regard profond vers l'obscurité, mais certaines personnes semblent vouloir l'attirer dans des chemins précis. Il va devoir choisir, tôt ou tard.
ϟ Sang : Sang-mêlé. Par sa mère, il a obtenu sa peau immaculée et un sang pur, un sang de prince. Et son père a terni le tout, y imposant sa marque de moldu. Il est un mixte et pourtant, son coeur a choisi la magie depuis toujours. C'est un sorcier et ce n'est pas son sang qui allait changer ça. Il a l'impression de se battre chaque jour pour le prouver, surtout à lui-même.

ϟ Maison : Serpentard. Bien que pour lui, au tout début, ça n'avait pas la moindre importance. Il n'était pas avec elle. Il n'était pas à ses côtés. L'entrevoir dans les couloirs n'était pas aussi satisfaisant, mais heureusement pour lui la maison Serpentard fut pleine de surprise à son égard.

ϟ Avatar : Le jeune Alex Storm.

Affiliation : Il est tenté. Par le Mage Noir et ses belles paroles. Par la possibilité d’apprendre encore plus, de s’imposer aussi. De trouver une place, quelque part. Il est tenté par toutes sortes de promesses qui lui ont été murmurés. De somptueuses phrases qui ont éveillé sa passion et ses ambitions les plus terribles. Le seul qui semble pouvoir combler ses aspirations ténébreuses, c’est le Maître lui-même. Alors Severus n’a qu’à faire un choix logique, à choix qui lui apportera ce dont il avait besoin. Il a parfois la sensation que c’était écrit, qu’une partie de son destin était lié à celles des Mangemorts. Qu’ils seraient la raison d'une future reconnaissance. D’un sommet qu’il aurait enfin atteint. Il comprend la cause, il comprendre les envies. Il saisit parfaitement ce qui doit être accompli et ne reculera pas devant les tâches demandées. Il espère simplement être jugé à sa juste valeur, être remarqué pour ce qu’il est réellement. Il a conscience que ce n’est pas un chemin facile, mais il croit sincèrement que pour lui, c’est inévitable. Qu'il n'a pas le choix. C’est ainsi que Severus fonctionne. Il pense à ses intérêts personnels et si en parallèle certains partages son amertume pour les moldus, il ne peut refuser. Il ne peut nier la noirceur qui sommeille en lui. Aussi détestable soit-elle, cette tache sur son coeur est enivrante et pleine de tentation.

Baguette : Sa mère n’a jamais beaucoup parlé de magie, du moins jamais devant son père. Severus avait parfois l’impression qu’elle souhaitait dissimuler ses dons et, en complètes oppositions, permettre à ceux de son fils d’éclore. Dès l’instant où il a reçu sa lettre, elle a su quoi faire et comment le guider, une étrange étincelle dans les yeux. Ce n’est pas comme si sa magie n’était pas apparue bien avant, mais voilà une sortie de secours inespéré. Il allait échapper à la vie qu’elle n’avait pas su lui offrir convenablement. Son premier achat fut donc sa baguette. L’outil qu’il avait chéri avant même de l’avoir entre les mains. Comme d’autres enfants, il s’est rendu auprès d’Ollivander qui, en l'apercevant, s’était échappé de longues minutes vers les plus profonds étages de sa boutique. L’impatience avait atteint Severus en plein coeur, ignorant pourquoi le temps était désormais si long. “Il n’y a en pas d’autres pour vous, jeune homme.” La voix brisée du vendeur l’avait surpris. Severus avait reculé, observant alors la boîte sous ses yeux. Il hésita. Il hésita, car il avait peur. Peur d'être déçu. “C’est la bonne.” Murmura-t-il, tout en ouvrant la boîte qui présenta une baguette de 34 centimètres d’un noir profond. Elle ne brillait pas et paraissait très ancienne avec sa poignée sculptée et ornementée de ce qui semblait êtres deux labyrinthes divisés. Du bois d'If, selon le vendeur, avec un coeur d'épine de monstre du Fleuvre Blanc. “Une baguette très puissante, mon garçon. Très puissante…” Et sous le regard extrêmement curieux d'Ollivander, Severus attrapa sa plus fidèle alliée.

Miroir du Riséd : L'ultime appréciation de tous ceux qui ont croisé son chemin durant sa courte existence. Tous ceux qui n’ont pas vu ce qu’il pouvait offrir à ce monde. Tous ceux qui n’ont pas cru qu’il serait capable de grandes choses? Il veut trouver le moyen de s’imposer, mais surtout de recevoir du respect. De l’attention solide et loyale. Severus est prêt. Il veut faire ce qui doit être fait pour un jour arriver à capter les regards. Il veut laisser une empreinte sur son nom, marqué les esprits, être quelqu’un tout simplement. Il a passé sa vie à vivre dans l’ombre, à rester collés aux murs de l’école, intimidé par tous. Il doit changer ça, il doit puiser en cette force en lui. Trouver le courage de répondre des noms qui lui sont constamment balancés à la figure. Il sait que la voie qu’il a empruntée devrait l’aider et il rêve. Il rêve d’être le meilleur, le plus doué, le plus puissant. Il rêve qu’on parle de lui dans les livres, que ses sortilèges soient reconnus, qu’on l’élève à un statut plus élevé qu’aucun autre. Mais derrière cette volonté qui semble tout vouloir gouverner, ce cache un coeur qui ne désir rien de plus simple qu’un amour retourné. Si le miroir croise sa route, ce n’est pas des paillettes et le haut d’un podium qui lui sera dévoilé. Il n’y aura pas de gloire, pas d’envieux, pas de respect ou d’approbation venant de ceux qu’il hait le plus. Non. Rien de tout cela, car le miroir effacerait ce nuage glacé pour dévoiler une main dans la sienne. Une fille, à ses côtés, plus heureuse et épanouie que jamais. Une fille, qui serait capable de l’aimer en retour. De l’accepter, surtout.
Il voulait Lily, plus que tout autre chose en ce monde.

Épouvantard : Il est effrayé par plus de chose qu’il aimerait admettre. Des voix peuvent le hanter, aussi bien que des regards d’inconnus le jugeant avec faiblesse. Des morts sur son chemin, comme des vies épargnées. Severus pourtant, craint un être en particulier. Lui-même. Il se déteste. Il ne peut supporter le moindre de ses reflets. Il ne parvient pas à s’accepter que ça soit son physique ou son esprit parfois trop lâche et incapable. Il se craint. Severus ne connaît pas ses limites. Il ne sait jamais ce qui peut arriver si on réveille cette flamme destructrice en lui. Il a peur de ce qu’il peut faire. Il a peur des douleurs qu’il peut instaurer. Du sang qui se retrouvera sur ses mains. Mais surtout, la conclusion évidente que les autres mêmes ne pourront jamais l’admirer tant il semble être un danger. Une horreur qui ne peut être ignorée. Il a la sensation d’être une longue ombre qui couvre chaque chose en ce monde, qui dévore et qui aspire la moindre bonté comme un détraqueur humain qui ne peut s’empêcher de faire ressentir la peur à ceux qui croisent sa route. Il est laid. Et cette laideur explique ce mal qui l’entoure. Ce mal qui résonne chez les autres et qui résonne surtout en lui. Il est laid au point de craindre qu’il serait capable de l’impossible. Meurtrier de la seule chose qu’il chérit en ce monde. Responsable des désastres qui nuiraient à ce coeur pur qu’il aime tant. La raison pour laquelle il baisse toujours les yeux, c’est pour éviter son image dans le regard des autres.

Amortentia : Il y a des odeurs qui marquent, qui ne s’effacent pas avec le temps. Severus a un nez particulièrement pointu à force de passer tant de temps à mijoter et apprendre les potions les plus improbables. Il a appris à utiliser son odorat pour peaufiner les trouvailles magiques les plus complexes. Outre d’associer un objet à un parfum, Severus y associe des émotions et des conséquences. Pour le séduire, il faut ainsi un mixte parfait de trois éléments peu communs et propre à son âme et à son histoire. Tout d’abord, l’odeur des marguerites. Il y en avait quelques-unes qui poussaient lorsque le printemps osait pointer le bout de son nez dans son quartier sombre et reculé. Elle avait une odeur de paix et d’espoir, là au beau milieu de l’enfer. Ensuite, il y a l’odeur des pages d’un livre quasiment jamais ouvert. Malgré le temps et les années, c’est comme si le bouquin conservait son passé sans se laisser influencer par le présent. Severus dévorait les livres. Il les enchaînait avec respect et lisait chaque chose avec précaution. Enfin, il y avait l’odeur qui imprégnait l’air juste avant l’orage. Pendant le calme, quand la pluie était si forte qu’elle parvenait à envoyer un message. À l'approche de chaque tempête, l’air se transformait. Il y avait alors toujours un sourire sur son visage pâle, comme si quelque chose d’invisible venait de lui apprendre la plus douce des nouvelles. C’était là ce qui pouvait tenter de convaincre son coeur, mais aucun maléfice ne pouvait changer la simple vérité qui était celle que le jeune Snape appartenait déjà corps et âme à une seule sorcière.


Compétences magiques
Duels : 3/10 ▲ Il est sans doute bien meilleur duelliste qu'il ne le laisse croire, mais la violence n'est pas une chose innée chez lui. Prendre les choses en main, faire le premier pas, s'opposer à quelqu'un... il ne faut pas trop lui en demander. Severus ne ressemble en rien à un guerrier, mais son maniement de la baguette reste impeccable.
Potions : 10/10 ▲ S'il y a bien une chose que le garçon maîtrise complètement, ce sont les potions. Depuis toujours, il a une passion pour les différents ingrédients qui composent la vaste discipline de la potion, mais aussi les techniques qui sont fascinantes. Ses connaissances en la matière sont irréprochables, mais pas parfaite. Du moins, pas encore.
Métamorphose : 5/10 ▲ Il est de son devoir de tout maitriser. C'est ce que Severus se dit depuis toujours. Il s'intéresse à tout et garde un œil sur tout et si le temps ne lui permet pas, il ira trouver les infos nécessaires à côtés. Le jeune homme admire beaucoup ce qui touche à la métamorphose. Il y a des sortilèges puissants qui sont liés à ce domaine et qui l'enchantent complètement.
Sortilèges : 9/10 ▲ Tout le monde le sait. Avant même sa première année, Severus maîtrisait déjà bien plus que les autres. Après l'apprentissage, Severus est parvenue à créer certaines merveilles qu'il garde précieusement comme les plus beaux trophées du monde. Plus que de faire de la magie, il veut être le genre de sorcier à créer des nouveautés et à s'imposer par sa puissance.
Légilimancie : 0/10 ▼ Pour le moment, il n'est qu'en phase d'apprentissage. L'idée de pouvoir infiltrer l'esprit des gens, a éveillé en Severus de nombreuses envies. Il espère très vite s'améliorer et devenir de plus en plus bon dans le domaine. Il sait la valeur de cette capacité, il sait à quel point c'est utile. Il sait qu'il aura, un jour, largement le niveau de surpasser qui que ce soit...
Occlumancie : 2/10 ▼ Il faut être idiot pour un sorcier de son envergure de garder son esprit ouvert à toutes attaques. Inutile de préciser Severus tiens à garder secret son intelligence. Severus se concentre beaucoup sur l'occlumancie, parfois effrayé par l'idée qu'on prenne le contrôle sur lui. Il n'est qu'au début, mais ne tardera pas à être inaccessible le moment venue.
Quidditch : 1/10 ▼ Regarder un match ? Pourquoi pas. Mais perdre son temps en entrainement et faire partie de l'équipe ? Même pas en rêve. Severus a des choses ben plus ambitieuses en tête et clairement ce n'est pas de passer des heures sur un balai à jouer à la ba-balle.
Divination : 0/10 ▼ Il n'a jamais vu l'intérêt, il n'a même jamais posé les pieds en cours de divination. Il trouve ça stupide, convaincu que rien ne peut être décidé par avance si on fait les bonnes choses. Si on prend les bonnes décisions.

ϟ Pseudo/prénom : Elodie/Elow ϟ Âge : 25 ans, mais toujours aussi naze avec l'orthographe. ϟ Fréquence de connexion : 5j/7. Mais ce que je me suis inscrite en mode "trop d'amour pour vous" alors que je sais même pas si j'aurais le temps de gérer ! ϟ Ce personnage est : un post vacant ϟ Où nous avez-vous connu : Ici Evan Rosier, l'original. Le beau, l'unique, le terrifiant. Snape, ça va pas être le même délire ! ϟ Le mot de la fin :  :poop:  


Dernière édition par Severus Snape le Ven 24 Nov - 23:48, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 202
▪ points : 175
avatar
Severus Snape
MessageSujet: Re: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   Dim 19 Nov - 20:43

hogwarts: a history



“Why should I apologize
for the monster i've become
no one ever apologized
for making me this way”



THE ONE THAT MADE HIM WEAK — Il n’y avait rien d’inhabituel à voir les objectifs voler chez lui. Des choses se facrassaient contre les murs sans la moindre résistance. C’était comme si son père était habité par une puissance unique et féroce. Quelque chose qui lui donnait envie de détruire ce monde. Quelle que soit la volonté qui guidait ses envies, rien ne justifiait réellement le mal qu’il infligeait à sa femme et à son fils. À chaque nouveau coup, c’était le coeur de Severus qui s’assombrissait. Trop jeune pour comprendre, trop jeune pour se défendre, le jeune garçon avait encaissé sans rien dire. Il était incapable de protéger sa mère et incapable de se protéger lui-même. Son corps lui semblait alors toujours lourd et il n’était pas rare que Severus passe des heures sans bouger, assis dans un coin. L’inactivité, le manque de nourriture et les coups répétitifs expliquent sans doute ce corps trop fragile, trop enclin à se briser. Il n'a jamais su comment interpréter cette violence et cette colère. C'était comme si son père lui avait transmis sa haine contre tous. Que le sorcier avait acquis et alors concentré sur une seule personne. Il n'y avait pas pire créature en ce monde que ce paternel. Ils se haïssaient l'un l'autre, ne pouvaient se supporter l'un l'autre. Plus le temps passait, plus les douleurs étaient étouffantes, plus Severus voulait le voir souffrir. Il n’a jamais goûté à la vengeance, pas avec lui. Il aurait aimé. Car dès la manifestation de ses pouvoirs, il se sentait capable de remettre cette ordure à sa place. Mais malgré tout ses efforts, sa magie n’était rien face à la peur qui était là, criante au plus profond de son corps. Dès qu’il s’approchait, chaque blessure présente et passée se réveillait et le torturé. C’était la même routine tous les soirs et si son cerveau s’était habitué à la pauvre vie qu’il avait, son coeur palpitait toujours à l’approche de la nuit. Il lui arrivait parfois qu’il se recroqueville sous la table, observant les jambes de son père. Il n’entendait que sa voix et ses cris. Que les mots amers qu’il connaissait. Il ne voyait que les morceaux volaient et parfois, le visage de sa mère collé contre le tapis, suppliant que tout cesse. Il restait là, les yeux ouvert pour ce qui lui semblait être l’éternité. Il y avait toujours un parfum d’alcool dans l’air, mêlait à une puanteur qu’il ne saurait décrire. Il restait là jusqu’à ce que l’aube apparaissait, ne sachant plus si le sommeil l’avait trouvé ou non pendant de court laps de temps. Il s'écartait alors de la zone de danger, fuyait les ronflements de son père et fuyait dans les coins reculés de la pauvre bourgade où il vivait. Il se disait que sa vie était la pire. Que ses voisins vivaient des jours bien plus heureux. Il observait par les fenêtres, discret comme un fantôme. Il observait de loin chaque chose, jusqu’à avoir trouvé l’unique personne qui le fit sortir des ténèbres où il vivait, ne serait-ce que pour quelques minutes. C’était lors d’une matinée, dans les collines plus loin, qu’il avait ainsi croisé deux de ses voisines. Il avait neuf ans et le coeur déjà épris pour la belle Lily Evans. A jamais sa sauveuse.

THE ONE WHO SHOWED HIM THE WAY — Il avait attendu. Observant par sa fenêtre brumeuse que cette lettre arrive. Que son ticket vers un avenir digne de lui soit là. Il avait attendu comme les moldus attendent le père Noël. En silence, le regard fixé vers le désir. Sa mère avait beaucoup parlé. Elle avait murmuré tant d’histoires, tant d’informations, que Severus avait tout attrapées et conservées au plus profond de lui. Il s’était mis à rêver. À rêver de cette école, des connaissances qu’il aurait à porter de main. Au fond, c’était ça le plus important pour lui : le savoir. Les milliers des mots qui volaient dans les couloirs de la célèbre école des sorciers. Il était prêt à faire le nécessaire pour tout connaître. C’était son but ultime. Il n’allait rien épargner. Pas un seul livre. Il s'était habitué à ce que sa mère cache sa magie. Il s'était habitué à cacher la sienne aussi. Si jamais son père apercevait quoi que ce soit d'inhabituel, alors tout s'écrouler. Dès qu'il disparaissait - comme cela lui arrivait souvent - Severus rejoignait sa mère et ensemble ils passaient des heures à dessiner ce monde qui était le leur. Ce monde camouflait par la pauvreté du moldu qui était son père. Ses yeux brillaient à chaque fois qu'elle sortait sa baguette. C'était étrange cette sensation qui l'envahissait lorsqu'il voyait l'objet en bois sculpté, presque trop proche de la mort pour parvenir à réaliser le moindre sort. Et puis le fameux jour est arrivé. Une lettre était déposée près de la cheminée et Severus aurait pu l'ignorer si son père ne l'avait pas balancé contre le mur ce soir-là. Le garçon avait passé la journée dehors et voilà que son paternel considère son unique enfant comme étant un vulgaire rat suceur de vie, opportuniste de première et sans le moindre respect pour celui qui lui donne tout. Il se trompe. Il ne lui a jamais rien donné, il n'a toujours su que lui rappeler à quel point il est incompétent et peu digne d'être aimé. Ce soir-là, pourtant, Severus a tout oublié. À la seconde où ses yeux se sont posés sur la lettre, il a laissé les mots de son père ricocher sur lui. Il n'avait plus rien à craindre désormais. Il allait enfin trouver sa place et rien ne pourrait ruiner ce bonheur. Ce fut l'un des rares instants où Severus Snape fut réellement heureux. Heureux, parce qu'il avait exactement ce qu'il rêvait d'avoir. Sa mère l'était tout autant, peut-être même plus que lui d'une certaine façon. Jamais il ne l'avait vu pleurer de joie tant ses larmes étaient habituellement remplies de désespoir. Sans rien dire à son père, dans le mystère le plus total, elle a tout mis en place pour acheter les fournitures. De l'alcool en profusion, des cachets dans un verre trop plein et les voilà libre. Mère et fils, marchant dans les rues les plus magiques qu'il n'ait jamais observé. Ils ont ensuite caché le tout dans des vieilles valises, posé dans les garages de leurs ridicules demeures, le tout recouvert de drap puant la mort. Il n'avait pas raconté à Lily à quel point sa situation était difficile. Il refusait de l'importuner de ses histoires, bien qu'elle se doutait que son mode de vie n'était pas aussi propre que le sien. D'ailleurs, rien n'enchantait plus Severus que de savoir que la demoiselle allait être à ses côtés durant toutes ses années à Poudlard. Le départ s'annonça un peu plus compliqué à mettre en place, mais Severus avait confiance en sa mère. Elle qui l'avait ignoré ces dernières années, avait radicalement changé lorsque sa magie s'était déclaré. Elle n'était pas parfaite, c'était un fait, mais elle était là. Et à travers la magie, elle lui dévoila un tout nouveau chemin à suivre.

THE ONE HE COULDN'T BEAR — Ce fut automatique. À la minute où James Potter entra dans le train, à la minute où son regard s'attarda sur Lily, à la seconde où il avait repris Severus lorsqu'il admit vouloir aller à Serpentard, alors le sorcier le détesta. Ce n'était pas un sentiment nouveau pour lui. Et il n'était tellement pas difficile de haïr James tant il donnait tout ce qui fallait pour. Il possédait une arrogance qui l'irritait tant elle brillait et prenait l'espace qui l'entourait. James était exactement ce que Severus ne serait jamais. Voilà une vérité qui le dérangeait. Il y avait une simplicité chez lui, une manière d'attraper le coeur des autres que le serpentard n'avait pas. James plaisait. Pas Severus. C'était comme si les autres avaient le même regard que son père. À la fois curieux et déçu, peut-être même un peu dégoutté et répugné par sa personne. Chaque jour ne faisait qu'accentuer cette colère qu'il ressentait au plus profond de lui-même. Pourquoi n'était-il pas comme les autres ? Pourquoi ne pouvait-il pas être accepté tel qu'il était ? Il y avait une simplicité chez lui, une manière d'attraper le coeur des autres que le serpentard n'avait pas. James plaisait. Pas Severus. C'était comme si les autres avaient le même regard que son père. À la fois curieux et déçu, peut-être même un peu dégoutté et répugné par sa personne. Chaque jour ne faisait qu'accentuer cette colère qu'il ressentait au plus profond de lui-même. Pourquoi n'était-il pas comme les autres ? Pourquoi ne pouvait-il pas être accepté tel qu'il était ? Il est maladroit, ses mots tremblent. Il est loin d'être convaincant quand il ose répondre quoi que ce soit à ceux qui le tourment. Il peut hurler que les rires ne cesseront jamais de résonner. Et ça, c'est la faute à James. Sans doute se serait-il épanouie sans cette tête sur son passage. Il était son ennemi et il faisait de sa vie un enfer. Comme si le destin de tout homme était d'avoir en face de lui quelqu'un de mauvais, quelqu'un prêt à le rabaisser. James ne ressemblait à rien à son père et pourtant, il ne cessait de lui rappeler l'être qui l'avait démoli toutes ses années. Sa seule récompense était le savoir qu'il avait désormais à portée de main. Plus rien ne pouvait l'arrêter et il essayait de se défaire de l'ombre de James pour se concentrer. D'une certaine façon, il y arrivait. Aisément et surtout lorsqu'il étudiait auprès de Lily et que l'autre idée préférait s'amuser sur un balai. Mais son malheur ne semblait pas avoir trouvé de répit et très vite, Severus aperçoit clairement que son destin se sépare de l'être qu'il aime le plus en ce monde. Très vite, il comprend qu'elle s'éloigne, qu'il l'éloigne de son monde. James l'attire vers une lumière que Severus ne mérite pas. Et James n'est pas seul. Oh non ! Ils sont tout une bande. Lily les apprécie, elle passe son temps avec eux, elle passe moins de temps avec lui. Il aurait aimé lui en vouloir directement, mais il en est incapable. C'est lui, le problème. Seulement lui. S'il pouvait mourir, ça l'arrangerait. Voilà une bonne chose de faite pour ce monde. Un imbécile en moins.

THE ONE HE WANTS DESTROY — Un soir, en silence, le sorcier a noté ces mots sur la première page d'un de ces livres de cours : "Ce livre appartient aux Prince de sang-mêlé.". Sous les lueurs d'une bougie, assis au milieu de la salle commune des Serpentard, Severus regarda son écriture avec confiance. Les premiers jours de cette dernière année se sont déjà écoulés. Son sombre été s'était achevé en silence alors que l'hiver approchait sauvagement. Voilà longtemps qu'il a perdu espoir d'une normalité qui n'existerait jamais chez lui. Voilà longtemps que ses ambitions d'acceptation se sont transformés en quelque chose de plus intense. Tout ce qu'il espérait, c'était une place parmi ceux qui, comme lui, pratiquaient la magie. L'innocence de ses premières années se sont envolées faces aux possibilités d'un monde plus noir. Ils les voyaient tous. C'était comme si, quelque part, Severus était devenu exactement ce qu'on pensait de lui depuis toujours. Détestable, solitaire et surtout enclin aux ténèbres. Il laissait volontiers les imaginations des plus faibles prendre le dessus, jouant sur son regard glacial pour ceux qui osaient le croiser. Ce visage, jamais content, jamais satisfait, était devenu sa marque. On ne pouvait y lire aucun sentiment à tel point que son coeur devait avoir noirci aussi bien que sa magie. Il se cache, comme toujours. Il n'a pas d'autres choix, personne ne le comprend. Et à quoi ça sert, d'être compris ? Severus pourtant, ne peut s'imposer face à qui que ce soit. Il reste collé aux murs, il reste le plus discret possible. C'est plus simple comme ça, il prend moins de risque, il perd moins de temps. De toute manière, il n'était jamais satisfait. D'ailleurs, il continuait à la désirer, elle plus que tous. Il continuait à le haïr, lui aussi. James, le voleur, le séducteur, le manipulateur... Mais avant tout, il se détruisait lui-même. Il se focalisait sur la magie noire. Il se focalisait sur ce qu'il pouvait maîtriser. Il a l'impression d'être de nouveau devant le train, la main accroché à celle de sa mère, regardant enfin l'avenir prometteur qui lui était destiné. Poudlard l'avait sauvé, mais Poudlard l'avait salement amoché aussi. Aujourd'hui, il s'ennuyait. Les cours ne lui procuraient plus la même sensation. Il devait chercher les informations ailleurs, là où c'était interdit. D'une certaine manière, il en était venu à haïr chaque brique qui composait cet endroit. Le lieu où un autre oser prétendre aimer la même fleur que lui. Un lieu où personne ne l'avait réellement saisi. Un lieu où les amitiés étaient une mascarade, un combat parfois pour suivre. Severus avait rencontré quelques âmes intéressantes, mais il restait un mystère et refusait de s'ouvrir à qui que ce soit si cette personne n'était pas Lily. Mais était-ce trop tard maintenant ? Les rares moments ensemble ne suffisaient plus et Severus restait alors aussi un mystère pour elle. Maintenant, faible comme il était, aveuglé par la puissance, il laissait les avertissements qui se glissaient dans son esprit disparaître face à l'intensité de ce qu'il avait entre les mains. Bientôt, son année aller s'achever. Bientôt il ne serait plus cet être ridicule que les doigts pointaient. Bientôt, il pourrait faire ce pour quoi il était né. Severus Snape était prêt à accomplir de grandes choses, quitte à se sacrifier lui-même.




Dernière édition par Severus Snape le Sam 25 Nov - 0:13, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 190
▪ points : 123
avatar
Sirius Black
MessageSujet: Re: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   Dim 19 Nov - 20:45

SNIVELLUS :face: :face: :face:

Bienvenue parmi nous :woohoo:
Par contre ça aurait été cool de nous en parler avant de changer d'avatar



Présence réduite/absence indéterminée
adressez-vous aux admins aux cheveux ternes en cas de problème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 202
▪ points : 175
avatar
Severus Snape
MessageSujet: Re: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   Dim 19 Nov - 20:47

Sorry, j'me suis permise. :hide: (J'ai cru comprendre que c'était avant tout des suggestions. Et puis j'ai des soucis avec les âges. )

Merci beaucoup p'tit Sirius. :red: J'espère être à la hauteur, c'est un vrai défi de jouer Snape !


i'm the shadow
behind the sun.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 294
▪ points : 330
avatar
Lily Evans
MessageSujet: Re: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   Dim 19 Nov - 20:50

:ho: :ho: :ho: :ho: :ho: :ho:
J'ai beaucoup trop hâte d'écrire avec toi :a:
Bienvenue par ici & bon courage pour la rédaction :cutie:


Ω I'LL BE MY OWN SAVIOR Ω
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 202
▪ points : 175
avatar
Severus Snape
MessageSujet: Re: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   Dim 19 Nov - 21:03

@Lily Evans, merci ! J'espère que ça va plaire :cutie: J'vais sans doute bien prendre mon temps pour écrire tout ça ! (je m'en excuse d'avance du coup :oskour: )


i'm the shadow
behind the sun.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 294
▪ points : 330
avatar
Lily Evans
MessageSujet: Re: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   Dim 19 Nov - 21:04

Pas de problème, je comprends :cutie:


Ω I'LL BE MY OWN SAVIOR Ω
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 259
▪ points : 330
avatar
Dorcas Meadowes
MessageSujet: Re: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   Dim 19 Nov - 21:43

Bienvenuuuuuue :cutie:


(i wanna hold your hand)
now we're picking fights and slamming doors, magnifying all our flaws, and i wonder why, wonder what for, why we keep coming back for more? is it just our bodies? are we both losing our minds? is the only reason you're holding me tonight 'cause we're scared to be lonely? do we need somebody just to feel like we're alright? is the only reason you're holding me tonight?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 202
▪ points : 175
avatar
Severus Snape
MessageSujet: Re: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   Lun 20 Nov - 12:37

@Lily Evans, j'suis un cas, j'écris ma fiche au boulot. haha, shame on me ! Elle avance petit à petit, mais d'ici la fin de la semaine, ça devrait être fini. :love: (si ce n'est pas plus tôt, haha)

@Dorcas Meadowes, merci ! :red:


i'm the shadow
behind the sun.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 106
▪ points : 286
avatar
James Potter
MessageSujet: Re: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   Mer 22 Nov - 9:30

Mon petit Snivelus, je suis tellement impatiente de commencer à te martyriser ! :red:

J'aime beaucoup beaucoup la première partie de ta fiche, trop agréable à lire, on va s'amuser ! :cutie:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 202
▪ points : 175
avatar
Severus Snape
MessageSujet: Re: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   Mer 22 Nov - 11:01

Moi j'ai pas envie :plz: :sad: (damn, i'm weak.)

Je suis contente :cutie: J'essaye de finir ça vite, promis ! J'ai trop hâte aussi :fire:


i'm the shadow
behind the sun.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   Ven 24 Nov - 21:28

:cc: :nuage: :nuage:
Revenir en haut Aller en bas
▪ messages : 202
▪ points : 175
avatar
Severus Snape
MessageSujet: Re: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   Sam 25 Nov - 0:13



i'm the shadow
behind the sun.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 294
▪ points : 330
avatar
Lily Evans
MessageSujet: Re: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   Sam 25 Nov - 0:36

:cutie: :cutie: :cutie: :cutie:
Ta fiche est parfaite, j'ai bien trop hâte d'écrire avec toi :a: T'as bien mérité d'aller te reposer en attendant, cela dit :lol:
Je valide, évidemment, et te laisse le soin de réserver ton avatar dans le sujet adéquat et de te lancer dans les liens / rps et autres réjouissances :D

Have fuuun and don't break my heart :arrow:


Ω I'LL BE MY OWN SAVIOR Ω
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 106
▪ points : 286
avatar
James Potter
MessageSujet: Re: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   Sam 25 Nov - 1:02

If he breaks your heart I’ll break everything breakable in him, promise.

Mais ta fiche est méga géniale, je maintiens, la hâte n’a pas disparu ! :D


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 202
▪ points : 175
avatar
Severus Snape
MessageSujet: Re: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   Sam 25 Nov - 11:04

@Lily Evans, merci ! Je suis contente ! J'vous dis pas la pression que j'avais durant la semaine ! :cutie: J'vais faire ce qu'il y a à faire très vite :fire:

@James Potter, MOUAIS BAH NON TU ME BRISERAS PAS NON MAIS OH. (on sent que je suis doué pour me défendre.)


i'm the shadow
behind the sun.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.   

Revenir en haut Aller en bas
 
SNAPE ▲ don't be tempted by the devil's love.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER :: lumos :: the sorting hat :: fiches validées-
Sauter vers: