Savez-vous vous tenir sur la tête ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AnonymousInvité
MessageSujet: Savez-vous vous tenir sur la tête ?   Lun 20 Nov - 20:52

Caliel Pandora Starkey

ϟ Âge : 17 ans
ϟ Nationalité : écossaise
ϟ Année d'études : 7 ème  
ϟ Sang :  Sang-pur qui s'ignore, si on lui demande, elle se croit sang mêlée

ϟ Maison :  Poufsouffle - Gryffondor - Serdaigle -  Serpentard

ϟ Avatar : Chloé Norgaard

Affiliation : Actuellement, Caliel se range aux côtés de l'ordre. Elle les soutient même si elle vit bien trop dans son petit monde pour être active. Ce n’est pas tant qu’elle ne veuille pas agir, c’est plutôt qu’elle soit plus un boulet qu’une aide réelle… Avec sa maladresse, elle serait capable de lancer un sort contre un allié…

Baguette : Bois de sorbier avec un pourtour décoré de nervures ébènes. A l'intérieur se trouve une plume de phénix, 28.3 cm, flexible.

Miroir du Riséd : Face à ce miroir, elle découvrirait enfin qui est son géniteur mais pas seulement, elle le verrait tout faire pour qu'elle le pardonne et l'accepte dans sa vie.

Épouvantard : Décrivez ici la plus grande peur de votre personnage, celle en laquelle un épouvantard pourrait se transformer.

Amortentia : Décrivez ici les odeurs (généralement trois) que sentirait votre personnage en présence d'Amortentia, et à quoi ou qui ces odeurs sont associées, ainsi que leur importance pour votre personnage.

Compétences magiques
Chaque sorcier commence le jeu avec 30 points de compétences magiques, à disposer comme il le souhaite entre les différentes compétences listées ci-dessous. Ces points pourront influencer le jeu, et il est possible d'améliorer chaque compétence au fur et à mesure du jeu. Vous trouverez ici un guide des compétences magiques pour vous aiguiller un peu sur leur impact in RP et vous permettre de mieux les attribuer.
A votre sortie de Poudlard, vous pourrez ajouter 10 points supplémentaire, marquant votre apprentissage durant votre scolarité.

Duels : 3/10
Potions : 8/10
Métamorphose : 6/10
Sortilèges : 6/10
Légilimancie : 0/10
Occlumancie : 0/10
Quidditch : 7/10
Divination : 0/10

ϟ Pseudo/prénom : Niak ϟ Âge : 28 ansϟ Fréquence de connexion : 5/7 au minimum ϟ Ce personnage est : inventé ϟ Où nous avez-vous connu : Prd ? ϟ Le mot de la fin : ...


Dernière édition par Caliel P. Starkey le Lun 20 Nov - 22:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Savez-vous vous tenir sur la tête ?   Lun 20 Nov - 20:52

quills and paper




Un râle léger se fit entendre dans la chambre sombre et la main que tenait la jeune fille se détendit avec lenteur. La petite eut beau tenter de se raccrocher à la vie qui s’échappait de secondes en secondes, c’était inutile.  Sa mère venait de mourir. Son corps dévasté par les effets de la maladie était toujours bien là, mais son esprit était parti. Telle une poupée de chiffon, sa tête reposait mollement sur son épaule et ses paupières closes étaient encore légèrement humides des larmes de douleurs qui étaient venues s’accrocher à ses cils.

« Liel, mon ange… c’est terminé… »

Ce surnom, datant de son enfance résonna comme un nouveau coup de poignard tandis que son père posait la main sur son épaule. Son père, ou plutôt son papa. L’homme qui l’avait adoptée comme sienne alors que rien ne l’y obligeait. Cet homme bienveillant se tenait là, près d’elle près à la soutenir dans cette épreuve terrible. Comme il l’avait fait avec sa femme des années au par avant…

À l’époque où sa mère était enceinte, elle avait eu la chance de rencontrer cet homme charmant qu’était monsieur Starkey. Un homme talentueux et charismatique qui menait sa vie d’une main de maître. Entre eux, ce fut comme une évidence… et ce fut sans doute la raison qui poussa l’homme à la demander en mariage en apprenant qu’elle devrait bientôt élever un enfant seule.
Contre l’avis de tous, ils se marièrent quelques mois plus tard,  sa nouvelle épouse fut considérée comme une croqueuse de diamants et lui un idiot, mais ils n’en avaient que faire. Ils étaient heureux d’accueillir cet enfant qui serait la leur et malheureusement la seule qu’ils auraient, ils l’apprendraient plus tard.

Ce fut lors de l’accouchement que tout bascula, des complications survinrent, le chirurgien n’eu d’autres choix que d’enlever l’utérus de madame Starkey pour sauver l’enfant et elle. Et si ce choix fut soutenu par le jeune papa, ce ne fut pourtant pas une épreuve facile à vivre. Lui qui espérait un enfant de son sang, n’eut d’autre choix que d’admettre que la petite poupée blonde qui venait de naître serait son unique héritière. Caliel Starkey. Une enfant tombée du ciel en quelque sorte, magique pour ainsi dire…
Ce qu’il ignorait, c’était à quel point il avait vu juste ! Cette petite, qui lui souriait depuis le couffin lui réservait bien des surprises…

« Liel, viens… »

L’adolescente leva les yeux pleins de larmes en direction de son père et relâcha la main inerte et déjà froide de sa mère. Il avait raison bien sûr, cela ne servait à rien de rester plus longtemps dans cette chambre stérile d’hôpital, elle n’aurait pas voulu ça… et pourtant l’abandonner là, la déchirait en deux. Cela lui rappelait la douleur qu’elle-même avait ressentie le jour où elle avait comprit que son géniteur l’avait abandonnée, elle aussi.

Elle s’en souvenait comme si c’était hier alors qu’à l’époque elle avait sept ans. Alors qu’elle voulait surprendre ses parents en approchant discrètement, elle avait entendu leur discussion. Celle qu’elle n’était pourtant pas encore en mesure de comprendre selon sa mère. Celle qui effrayait son beau père mais qu’il voulait pourtant lui révéler. Celle qui lui fit comprendre, qu’un jour, un homme n’avait pas voulu d’elle. Et qu’il avait choisi de l’abandonner…
Ce fut le drame. Cette enfant qui avait toujours été insouciante, s’endurcit. Puisqu’elle n’avait pas été assez bien pour cet homme, elle serait meilleure que tous les autres. Elle se battrait pour atteindre les sommets sans l’aide de quiconque. D’ailleurs son père adoptif avait fait pareil et il avait réussi. Où qu’il aille dans le monde, il possédait des infrastructures à son nom, une armée de personnes à son service et des demeures pour la famille. C’était un business man important, un gentil papa et un super héros pour celle qui avait toujours pensé être sa fille. Si seulement elle avait su à quel point elle avait eu de la chance de ne pas être reconnue par le sombre sorcier qui avait mis sa mère enceinte...

« Papa ? Même sans elle, je reste ta fille, n’est ce pas ? »

Se raccrochant à lui comme une bouée de sauvetage, l’adolescente était affolée à l’idée de le perdre aussi. Elle qui ne doutait pas une seconde que son père l’aime d’un amour inconditionnel, la voici victime d’une angoisse enfantine sortie tout droit de son passé. Son père, monsieur Starkey, le savait. Caliel était une battante depuis toujours et si à ce moment précis, elle se montrait si vulnérable, c’était simplement parce qu’elle se trouvait dans une situation inimaginable.

« Nous sommes une famille pour toujours… Tu te souviens ? Les autres enfants ont les gênes de leur père, toi tu possède mon cœur ! »

À ces mots, la jeune fille ne put que sourire entre ses larmes et écraser son visage contre le torse de l’homme qui l’enlaçait avec tendresse. Tout deux étaient dévastés par la perte de cette femme qui avait été leur guide durant douze années, mais ils trouveraient leur voies, ils en étaient conscients, même si cela devait être difficile, ensemble, ils y parviendraient…

5 ans plus tard…

« Paaaap’s ! On va être en retard ! »

La main dans le caleçon et à peine réveillé, monsieur Starkey se grattait la fesse en déplorant que sa fille soit toujours si bruyante les jours de départ pour cette étrange école. Quel enfant normal pouvait avoir autant de plaisir à partir [i]avant[i] le jour de la rentrée officielle ?

Enfin… Il ne pouvait plus qualifier sa fille de normale et ce depuis ses onze ans. Alors qu’elle se destinait à un grand avenir en tant que danseuse professionnelle, elle avait reçu un étrange courrier qui avait tout anéanti. Il s’en souvenait comme si c’était hier…
Un hibou était entré dans sa chambre et avait lâché une enveloppe sur sa tête alors qu’elle était en train d’étendre ses muscles, comme elle disait. Selon lui c’était plutôt un bon moyen de flemmarder au lit, mais passons…

Elle avait eu une étrange réaction en lisant ce fichu parchemin, d’abord elle avait froncé les sourcils au point d’avoir l’air d’un orang-outang, pour finir par se mettre à insinuer que ses parents lui faisaient une bien étrange blague, jusqu’à finir par pleurer, rire et repleurer. Prétextant qu’on venait de lui briser un rêve tout en lui en fabricant un nouveau par la même occasion. De quoi rendre chèvres toutes les personnes dans la pièce.
Et si la première année, elle avait eu l’air d’aller à l’abattoir, à son retour elle avait radicalement changé. Au point de faire réviser son jugement à son père qui pensait qu’il ne s’agissait de rien d’autre que d’une folie…  

« Paaaap’s est ce que tu as vu ma baguette ? »

Dans un soupir monsieur Starkey leva la lunette des toilettes et ne fit aucun commentaire sur le désordre omniprésent de sa fille. Et par ailleurs, dans cette question, c’était plutôt le terme de baguette qui le perturbait encore. Lui qui était Pdg, grand voyageur pour le travail et amateur de sensations fortes, jamais, au grand jamais, il n’avait entendu parler de sorcier. Que ce soit en Grande Bretagne ou ailleurs !

« Paaaap’s par Merlin ! Si tu continue à trainer la voie ne sera plus accessible ! »

Et cette histoire de mur qu’on peut traverser… Bon sang, il n’y comprenait rien ! Cependant, lorsque sa fille se trouvait dans cette école, il la savait heureuse, bien entourée. Et du coup, il s’en voulait moins de toujours être en voyage d’affaires. Surtout maintenant que sa femme était morte de cette satanée maladie inconnue.

« Paap’s, sérieux ! »

Calilena tournait en rond dans le salon, son père avait toujours l’art de trainer avant son départ pour Poudlard, comme s’il rechignait à la laisser partir ! Lui, qu’elle voyait constamment partir pour telle ou telle destination ! Si elle avait fait la moitié du cinéma qu’il lui faisait, il serait devenu homme au foyer… Dans un grognement âcre, elle posa la main sur son sac pour en tester la température.

« Mes bièraubeures vont être chaudes à forces… »

C’était une chose qu’elle ne pouvait tolérer ! Depuis le temps qu’elle organisait des petites soirées retrouvailles avec ses amis, ce n’était pas à cause d’un père pantouflard qu’elle allait rater sa rentrée. Surtout que cette année, c’était la dernière alors elle avait bien l’intention de faire encore plus la fête !






Dernière édition par Caliel P. Starkey le Lun 20 Nov - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
▪ messages : 295
▪ points : 330
Lily Evans
Lily Evans
MessageSujet: Re: Savez-vous vous tenir sur la tête ?   Lun 20 Nov - 21:06

Qu'elle est chou :cutie:
Bienvenue sur Floo :l: :nuage: :chou: :cc:
Je te souhaite bonne chance pour la rédaction de la fiche, et si tu as la moindre question, n'hésite pas :pipi:


Ω I'LL BE MY OWN SAVIOR Ω
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Savez-vous vous tenir sur la tête ?   Lun 20 Nov - 21:09

Haaan merci :cutie:
Revenir en haut Aller en bas
▪ messages : 259
▪ points : 330
Dorcas Meadowes
Dorcas Meadowes
MessageSujet: Re: Savez-vous vous tenir sur la tête ?   Mar 21 Nov - 13:33

Bienvenuuuuue :cutie: Chloe est si mignonne :l:


(i wanna hold your hand)
now we're picking fights and slamming doors, magnifying all our flaws, and i wonder why, wonder what for, why we keep coming back for more? is it just our bodies? are we both losing our minds? is the only reason you're holding me tonight 'cause we're scared to be lonely? do we need somebody just to feel like we're alright? is the only reason you're holding me tonight?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 191
▪ points : 123
Sirius Black
Sirius Black
MessageSujet: Re: Savez-vous vous tenir sur la tête ?   Dim 26 Nov - 22:02

Des nouvelles ?



Présence réduite/absence indéterminée
adressez-vous aux admins aux cheveux ternes en cas de problème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 295
▪ points : 330
Lily Evans
Lily Evans
MessageSujet: Re: Savez-vous vous tenir sur la tête ?   Mar 28 Nov - 12:15

Pas de nouvelles, je déplace :arrow:


Ω I'LL BE MY OWN SAVIOR Ω
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Savez-vous vous tenir sur la tête ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Savez-vous vous tenir sur la tête ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER :: the sorting hat :: fiches refusées-
Sauter vers: