Padfoot » halloween is coming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▪ messages : 107
▪ points : 286
James Potter
James Potter
MessageSujet: Padfoot » halloween is coming   Mer 22 Nov - 16:00

Entre la charge de Préfet en chef, Evans qui a étrangement cessé de se comporter comme une pimbêche, les ASPICs dont les professeurs ont déjà commencé à leur rebattre les oreilles, James n’a quasiment pas vu passer les premières semaines d’école. Ce n’est qu’en descendant vers le terrain de Quidditch, son balai sur l’épaule, et en découvrant que les énormes citrouilles approchent de la maturité, que James réalise que la date approche. LA date. Halloween arrive à grands pas, maintenant qu’il y réfléchi, la pleine lune, le 27, n’est que dans quatre jours, et rien n’est prêt.
Oh, Moony va l’entendre. Tu parles d’un ami, quand celui-ci ne te fait pas remarquer que tu es en train de passer à côté de ta dernière année d’école ! Ah, ça, pour lui tapoter affectueusement l’épaule quand il a la tête penchée sur un devoir de Métamorphose, y a du monde, mais pour lui rappeler que ça fait longtemps qu’ils n’ont sorti ni la carte, ni la cape, on l’entend moins ! Et Padfoot, pourquoi il n’a rien dit ? Plus rien ne va, si James ne se souvient pas de la dernière fois où son meilleur ami lui a cherché des puces. Rien ne va.

Arrêté sur le chemin de l’entraînement, toute l’équipe à ses basques, le choix n’est pas difficile à faire. Le capitaine se retourne, l’air de parfaitement savoir ce qu’il fait :

« Ok, bravo à tous. Je voulais voir votre temps de réaction dans le cas d’un entraînement de dernière minute. Vous avez été super efficaces, je vous félicite. Vous pouvez disposer, on se revoit dans la semaine, même énergie pour une vraie session ! »

La mauvaise foi est totale, mais personne ne proteste. Les six joueurs échangent des regards étonnés, chuchotent, mais quand James avance droit vers eux, remontant vers le château, ils s’effacent d’un seul mouvement. Le brun ne leur accorde pas un regard, peu importe ce qu’ils pensent. C’est lui le capitaine, et ils obéissent. Ils sont, de loin, la meilleure équipe, et ça n’est pas un entraînement manqué qui va leur faire perdre le premier match contre Serdaigle, faut pas déconner. Au pire, au pire, il ajoutera une séance la semaine prochaine, en dernière minute, pour « voir si la leçon a été retenue ».

Et maintenant que ça c’est plié, il faut s’attaquer au reste, à savoir trouver Padfoot qui pourrait être n’importe où dans le château. S’il n’avait pas déjà échoué à de maintes reprises au cours des dernières années, James tenterait un petit Accio Sirius Black. Mais, à défaut, il grimpe les marches quatre à quatre vers les dortoirs, pour trouver la Carte. Elle est sagement à sa place, petite victoire. Incantation, sort de localisation et voilà. Sirius se trouve à cet instant au rez-de-chaussée, et sans avoir eu le temps de reprendre son souffle, James se précipite de nouveau dans les escaliers, qu’il redescend en glissant sur les rambardes. Ça rend le vieux Rusard dingue, mais ça n'est pas la première fois. En plus, lui qui se dit toujours trop occupé, ça lui épargne d’avoir à les astiquer, ses rampes !
Pas de concierge sur le chemin, heureusement, et James est à peine ralenti par un sermon crié de trop loin pour qu’il y prête attention. En arrivant dans le hall, il voit tout de suite son meilleur ami. Sans mot dire mais en huit grandes enjambées, James traverse l’entrée, manquant de renverser trois personnes, lance un Alohomora presque informulé sur la porte de derrière et pousse vivement le brun dans la petite salle, attenante à la Grande. Peu importe que Padfoot s’en hérisse le poil de surprise. Ce que James a en tête est beaucoup trop important. Les mots se bousculent pour sortir. Il n'a qu'une soirée pour rattraper presque deux mois d'inactivité Maraudeuse.

« Ça tient en trois mots, Pad, TROIS. Citrouille. Feux. Et d’artifice. Pour Halloween, la Grande Salle, le 31. On a une semaine pour organiser tout ça, mais imagine juste. Imagine ! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 191
▪ points : 123
Sirius Black
Sirius Black
MessageSujet: Re: Padfoot » halloween is coming   Jeu 23 Nov - 21:47

La solitude n’a jamais été le fort de Sirius. James aime à dire que c’est son côté canin, qu’il a toujours besoin de compagnie et qu’on lui gratte derrière les oreilles. Et oui, il y a sans doute une part de vrai dans tout cela, et Sirius aime la compagnie, le bruit, les rires ; il aime être entouré de ses amis et des autres Gryffondors, aime passer ses soirées dans le brouhaha de la Salle Commune. Ce qu’il ne dit pas, c’est que le silence, la solitude, lui rappellent trop bien son enfance, passée seule avec Regulus dans une maison trop grande pour eux, à ne pas faire de bruit pour ne pas déranger les invités de leur mère. Cela lui rappelle les trop nombreux étés à s’enfermer dans sa chambre avec pour seule compagnie des magazines moldus et les hiboux envoyés à James. La solitude l’oppresse, lui donne envie d’hurler.

Alors, quand James a entrainement de Quidditch, quand Remus et Peter sont à la bibliothèque pour finir leur devoir de Potions ? Sirius s’occupe comme il le peut. Il erre pendant un moment dans la Salle Commune, sauf qu’Evans et ses copines ne sont pas là non plus alors il n’y a personne à embêter. Et il ne se sent pas vraiment de terroriser les plus jeunes, pas lorsqu’il est seul. Il n’est pas désespéré au point de rejoindre Moony et Wormtail, tout de même, et ses errances le trouvent bientôt dans le Hall. Il repère une Serdaigle de sixième année dans un coin, à étudier sagement, et il se sourit à lui-même. Oui. Parfait. De quoi l’occuper pendant un moment, et plus si affinités.

Elle rougit des pieds à la tête lorsqu’il s’assoie à côté d’elle, et il se remue le crâne pendant de longues secondes avant de se souvenir de son prénom – il est à peu près certain qu’il a déjà commencé à flirter avec elle durant le dernier match de Quidditch, et qu’il ne faudra plus très longtemps jusqu’à ce que la pomme soit prête à être cueillie. Et croquée à pleines dents. Il est d’ailleurs en train de la faire rire avec une imitation sommes toutes réussie de McGonagall, lorsqu’il se fait catapulter en arrière. La pauvre Serdaigle en pousse un cri de surprise, mais Sirius est bien trop habitué à ce genre de conneries pour s’effrayer d’un rien désormais. Il lève les yeux au ciel, lui fait signe qu’il revient dans quelques instants, avant de se faire enfermer dans la petite salle par James. Concept intéressant, cette petite salle. Sirius s’est toujours demandé si elle avait une fonction, ou si les Fondateurs l’avaient juste foutue là pour que Godric puisse galocher Rowena en paix.

James annonce directement la couleur, les mots se bousculant sur ses lèvres, alors que Sirius se contente de croiser les bras et d’hausser un sourcil. Il attendant quelques secondes de plus lorsque James fait une pause et… Ah, non. Il a fini, en fait. « Imagine quoi ? » Il secoue la tête. « Sérieux, j’étais en train de conclure, et tu me bousilles mon plan pour le genre de trucs qu’on aurait même plus osé faire en deuxième année ? Genre, faire exploser des citrouilles, c’est tout ? C’est officiel, mon gars. Ce badge t’a ramolli le cerveau, et pas qu’un peu. »



Présence réduite/absence indéterminée
adressez-vous aux admins aux cheveux ternes en cas de problème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 107
▪ points : 286
James Potter
James Potter
MessageSujet: Re: Padfoot » halloween is coming   Ven 24 Nov - 15:20

Ok, trois mots, c’est peut-être un peu court pour expliquer ce qu’il a vraiment en tête. En effet, présenté comme ça, c’est bien simple, et les pétards, ils l’ont déjà fait mille fois. Les fausses lettres qui, arrivant dans les serres des hiboux le matin, explosent en touchant la table, les boules de noël qui tombent « malencontreusement » et éclatent comme des boules puantes, ou encore des simples étincelles qui éclatent à chaque coup de fourchette dans un morceau de poulet. Non, là il faut viser plus grand, en effet, pour la dernière.

Padfoot n’est pas convaincu. En plus, il est grognon, ce qui n’arrange pas les affaires de James. Un Sirius mécontent est un Sirius chiant, comme le veut la formule. Sans doute que James l’a… Voilà, la réponse arrive toute seule, il était en train de conclure. Ah, c’était donc ça, sur le banc, avec lui. Une nana. Pas de quoi fouetter un hippogriffe, quand même, il en a plein  le tour du ventre, non ? Du coup, James ne se prive pas de lui faire remarquer. « Même si on ressort dans deux heures, elle sera toujours là à t’attendre, fais pas ton miséreux ! » Il est presque sûr que, depuis deux minutes qu’ils sont entrés dans la petite salle, la fille inconnue n’a pas quitté la porte des yeux. « Et puis, si jamais elle est plus là, je te jure que je t’aiderai à la retrouver, de toute façon y aura qu’à suivre les cris d’excitation : « Siiiii, Sirius Black, je te juuuuure ! Siiiiriuuuus, quoi, LUI. Ouiiiii. » Je t’assure que tu t’en remettras mieux qu’elle, anyways. »

Bon, maintenant que ça c’est réglé – de toute façon, ils ne se sont jamais vraiment fâchés au sujet d’une conquête de Sirius, c’est pas aujourd’hui que ça va commencer – il faut passer au reste. Le plan. « Ouais, t’as raison, j’aurais pas du faire les trois mots, un ça craint, deux, c’est pas clair. Je te parle pas de faire exploser des citrouilles, mate. Je te parle de feux d’artifices. Je parle d’un trois couches. Extérieure, la citrouille, protégée pour pas exploser tout de suite. La seconde, une fusée, classique. Et, enfin, à l’intérieur de la fusée, une capsule de sort. Il faut qu’on arrive à mettre un sort en boîte, mais si ça marche, c’est tout bon. Tu le vois maintenant, le ballet de citrouilles, les explosions, et d’un coup la moitié des verres qui deviennent des rats, les Serpentards touchés par un Bloque-jambes venu du plafond, les autres touchés par un sortilège d’Allégresse, de Folloreille, de Crâne chauve ? Dumby sans ses cheveux, Slug sous le coup d’un Rictusempra ? Mon cerveau va très bien, ami de peu de foi, va. Et le seul problème du badge c’est qu’à cause de lui j’ai moins de temps pour le reste, j’ai EU moin de temps pour le reste mais les choses ont changé. Attends, je ne connais ni le nom, ni la maison de ta future ex conquête, c’est un comble ! »

Comme s’il avait jamais eu le temps de les connaître, cela dit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 191
▪ points : 123
Sirius Black
Sirius Black
MessageSujet: Re: Padfoot » halloween is coming   Sam 16 Déc - 20:00

Sirius s’installe sur la seule et unique table de la Petite Salle, sans bien vraiment comprendre pourquoi il y a une table là. Cette salle est un mystère à elle seule, sérieusement, et la table n’arrange rien. Juste assez haute pour qu’il puisse s’asseoir dessus, mais avec les pieds qui touchent toujours le sol. Tristesse. Sirius aime balancer ses jambes comme un gamin, plus encore lorsque James débite quarante mots à la seconde. Mais non, table trop basse, tout ça. Enfin bref. Sirius balance un sourire amusé à l’imitation à peine théâtrale de son meilleur ami. Okay, c’est bon. Elle sont pas si hystérique que cela. Et cela ne prend même pas en compte les mecs qui sont tout autant après lui. Tristesse, le retour.

James ne s’arrête néanmoins pas en aussi bon chemin. C’est uniquement la force de l’habitude – et sans doute le fait que leurs cerveaux soient branchés sur la même station – qui fait que Sirius arrive à suivre. Il préfère ne même pas imaginer la réaction de quelqu’un d’autre si James venait à leur tenir ce genre de discours. Déjà que Remus et Peter sont souvent dépassés par les événements… Enfin, quand même, il y a rapidité et… Ben, peu importe ce qui est en train d’arriver à James, là. Il saut d’un sujet à l’autre sans transition, ses paroles s’emmêlent un peu, trop rapide pour sa langue. Okay, mec, respire.

Sirius descend de la table et se rapproche de son meilleur ami pour lui choper le menton et lui tourner la tête. « Je t’ai déjà dit de pas fumer de la mandragore sans moi… » Là, comme ça, il fout la lumière de la torche dans les yeux de James et… pas de pupilles dilatées ? C’est quoi le délire ? « Okay, j’ai loupé un épisode. » Sirius fronce les sourcils, avant de soupirer. Evidemment. Il aurait dû y penser avant. « Qu’est-ce qu’Evans a fait, cette fois ? »



Présence réduite/absence indéterminée
adressez-vous aux admins aux cheveux ternes en cas de problème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 107
▪ points : 286
James Potter
James Potter
MessageSujet: Re: Padfoot » halloween is coming   Mar 2 Jan - 0:03

Après avoir délivré sa tirade, James s’arrête un moment pour reprendre son souffle. Il voit bien que Sirius le juge puissance mille, perché sur sa table trop petite. Alors certes, son emploi du temps de Ministre de la Magie les a tenus assez loin l’un de l’autre ces dernières semaines, mais c’est peut-être quand même pas nécessaire de le regarder comme s’il venait de s’échapper de Sainte-Mangouste. Il y a de l’amusement, mais aussi le genre de patience qu’on réserve aux petits enfants et une étincelle moqueuse, naturelle chez le brun. Ce qu’il y a d’intéressant, c’est que, adressé à James comme à des conquêtes amoureuses, cet air narquois veut peu ou prou dire la même chose : « Oui, je t’estime, mais ne vas pas te faire des idées non plus. » Il paraît que ça fait partie de son charme, même si pour l’instant James préfèrerait voir son meilleur ami sauter sur ses pieds, l’étincelle devenue enthousiasme, pour prendre la suite du plan. Mais ça ne marche pas comme ça, et Sirius reste imperturbable, blasé, imperturbablement blasé.

Le silence s’installe pendant un moment, sans être gênant. Les pauses sont presque aussi importantes que les grandes phrases. De quoi laisser à James le temps de revenir sur ce tout ce qu’il vient de lâcher, de comprendre que ça n’avait aucun sens et de sourire, moitié navré, moitié charmeur. Sirius s’approche alors, étudie ses pupilles avec attention et lâche une bêtise sur leur stock de mandragore. James a l’impression d’être un Hippogriffe un jour de marché aux animaux fantastiques. « Si tu comptes vérifier que j’ai toutes mes dents, va falloir prévenir, mec, et je suis pas sûr de me laisser faire. » Mais Sirius ne semble pas convaincu par ce qu’il voit, et sans lâcher le menton de James, qui se dégage d’un coup de tête, il soupire. Alors le brun fait de même, et passe une main dans ses cheveux : « Tu ne me penses pas capable d’être en forme sans qu’Evans ait quoique ce soit à voir avec ? Flemme de toi, hein. Sache qu’Evans n’a RIEN à voir avec ma formidable idée. C’est pas parce qu’elle a dit à Marlene qu’elle me trouvait responsable et charmant que je vais forcément trouver l’idée de mettre des sorts en boîte, hein ! Et donne moi ton avis, au passage, même si je me doute de ce que tu penserais d’un Evanesco qui ferait disparaître la robe de Rusard, Flitwick ou… Au hasard, McGo. Mais pense à toutes les possibilités, Pads ! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Padfoot » halloween is coming   

Revenir en haut Aller en bas
 
Padfoot » halloween is coming
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER :: hogwarts :: rez-de-chaussée :: petite salle-
Sauter vers: