GID ϟ the older brat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▪ messages : 37
▪ points : 95
avatar
Gideon Prewett
MessageSujet: GID ϟ the older brat    Mar 28 Nov - 14:53

gideon prewett

ϟ Âge : 29 ans
ϟ Nationalité : Britannique
ϟ Métier : Briseur de sorts
ϟ Ancienne maison : Gryffondor
ϟ Camps : Ordre du Phénix
ϟ Sang : Sang-Pur

ϟ Avatar : Eddie Redmayne

Baguette : 32 cm, en sycomore, ventricule de dragon. Une baguettte qui, comme moi, prend feu quand elle s'ennuie - autant vous dire que nous ne tenons pas en place, ni elle ni moi.

Miroir du Riséd : Une famille. Une grande famille, qui pose pour une photo souvenir, animée, que je pourrais glisser dans ma valise avant de partir pour New-York. J'ai une place pour un Congrès passionnant sur la coopération magique, et je dois rencontrer l'expert briseur de sorts de la grande ville américaine. Fabian est là, en compagnie d'une petite blonde avec un charmant sourire, et des enfants courent, au loin. Mon coeur me dicte que parmi eux se trouvent les miens, mais je n'en suis pas certain. Je suis seul, mais aucune sensation de solitude ne m'étreint, bien au contraire. Je suis empli d'amour, entouré, aimé. Fier et heureux. J'ébouriffe les cheveux de mon frère, et le flash blanc, agressif fait disparaitre momentanément cette image en mouvement qui reprend du début après quelques secondes.

Épouvantard : Un mangemort. Mais Gideon ne craint pas les magemorts, et l'affirmer serait faux. En réalité, ce qui se produit quand il fait face à un épouvantard, c'est que ce dernier prend la forme d'un Mangemort qui se dirige, baguette levée, vers son frère.

Amortentia : Le parfum de Fabian, c'est la première odeur que m'évoque l'Amortentia, cette odeur naturelle, presque inexistante, qui m'indique que mon frère est à proximité. Ne voyez là-dedans rien de curieux, ou de déplacé, c'est simplement cet attachement particulier qui nous lie qui me permet de me reconnaitre dans sa simplicité. Le vieux bois chaud que sent leur appartement commun, ensuite une odeur dont ils n'ont jamais réussi à se défaire et à laquelle ils ont en réalité fini à s'habituer. Et puis enfin, les odeurs chaudes des pâtisseries conçues par leur mère quand ils étaient plus jeunes, de vraies merveilles.

Compétences magiques
Chaque sorcier commence le jeu avec 40 points de compétences magiques, à disposer comme il le souhaite entre les différentes compétences listées ci-dessous. Ces points pourront influencer le jeu, et il est possible d'améliorer chaque compétence au fur et à mesure du jeu. Vous trouverez ici un guide des compétences magiques pour vous aiguiller un peu sur leur impact in RP et vous permettre de mieux les attribuer.

Duels : 9/10
Potions : 4/10
Métamorphose : 8/10
Sortilèges : 8/10
Légilimancie : 4/10
Occlumancie : 4/10
Quidditch : 2/10
Divination : 1/10

ϟ Pseudo/prénom : Cha / Bohemian Rhapsody, named after la meilleure chanson de Queen :l: ϟ Âge : 26, Dorcas vous dirait que je suis extrêmement vieille mais elle a tord  :fire:    ϟ Fréquence de connexion : 7/7 ϟ Ce personnage est : inventé/un scénario/un post vacant ϟ Où nous avez-vous connu : ... ϟ Le mot de la fin : Oui, c'est encore moi :face: Ne vous laissez pas surprendre, les amis, je suis sans doute l'administratrice la plus schizophrène que vous avez rencontré jusqu'à présent, je n'ai donc pas fini de me multiplier - et puis c'est bien, ça me permet de donner de ma personne à tout le monde, comme ça.  :bave:  :plz:  :red:  :fire:  :cutie:  


Dernière édition par Gideon Prewett le Mar 28 Nov - 14:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 37
▪ points : 95
avatar
Gideon Prewett
MessageSujet: Re: GID ϟ the older brat    Mar 28 Nov - 14:53

hogwarts: a history


D’un coin de l’œil, à peine encore assoupi, Gideon observait son frère dont le rythme cardiaque et respiratoire s’était considérablement ralenti depuis qu’ils avaient tous les deux échoués dans ce vieux grenier poussiéreux où ils devaient passer la nuit. Ils avaient passé de longues heures – ou peut être était-ce même des jours – à courir derrière un groupe de supposés mangemorts qu’ils tentaient de coincer, ne parvenant que de justesse à arracher un cri de douleur à l’un d’entre eux, avant qu’ils ne se volatilisent de nouveau dans les airs. Il y avait bien longtemps que les deux frères n’avaient pas quitté ensemble leur Londres natale pour explorer des territoires plus enfoncés dans le pays. Depuis Poudlard, peut être. Habituellement, Fabian était le genre d’homme à rester à ses attaches, retranché entre ses bouquins, son excellence pratique de la magie et ses divers rendez-vous. Gideon, lui, prenait volontiers le large pour aller vivre directement ces aventures qu’il lisait autrefois dans les bouquins d’enfants que lui confiait sa mère – et qui demeuraient à ce jour les seuls qu’il ait vraiment lus, exception faite sans doute des ouvrages qu’on avait imposés à lui à Poudlard lors de sa scolarité.
Une chose était certaine, en tout cas ; la tranquillité n’avait jamais été son truc. Dès tout jeune, il ne tenait déjà pas en place, éprouvant le besoin constant de bouger, de s’énerver, de créer des jeux improbables qu’il forçait son frère à expérimenter avec lui. Fabian, toujours partant, ne pouvait que très rarement s’empêcher de le suivre, et Gideon parfois ralliait Molly à l’équation, rendant leur mère à moitié folle, et à moitié ivre de leurs cris de joie d’enfants.

Quelque chose grondait, dans l’air alentour. Dans la période, dans l’atmosphère. C’était sans doute parce qu’il s’était toujours considéré comme l’aine de la famille, que son inquiétude se trouvait renforcer par l’ambiance générale. Il avait peur, bien malgré lui. Pas peur pour lui ça non, il avait déjà risque sa vie sans la moindre considération raisonnable plus de fois qu’il ne pouvait vraiment compter. Ce que Gideon redoutait réellement, la peur qui grondait au fond de son estomac, l’angoisse irascible qu’il ne pouvait taire, c’était le fait que sa famille soit touchée par le sort qui semblait les attendre tous. Il ne pouvait songer même un court instant à la mort de son frère sans que la seule pensée lui arrache une crise d’angoisse. Crise d’angoisse qui était d’ailleurs toujours parfaitement bien dissimulée derrière un masque de distance et d’insouciance qu’il se plaisait à offrir à tout un chacun ; et seul Fabian, de temps en temps, semblait pouvoir ôter le masque pour déchiffrer son frère. Il avait un instant d’hésitation, un instant de recul, puis un geste évasif, et la conversation silencieuse était close. C’était mieux ainsi. Gideon savait que la peur de perdre était un sentiment bien trop aisé à transmettre à ses proches, et la dernière chose qu’il voulait, c’était l’angoisse de son jumeau, la deuxième partie de lui-même, le prolongement de son être.

Ils avaient toujours fait la paire, sans tomber pour autant dans le cliché attendu des deux jumeaux qui sont l’exacte réplique l’un de l’autre. Non, Gideon ne ressemblait pas à Fabian – sauf physiquement,  mais ce point là était plus qu’entendu. D’abord, il était né largement avant – entendez par là 7 longues minutes qui lui donneraient pour toujours l’avantage. Peut être qu’il mourrait aussi avant Fabian, et si ce devait être le cas, Gideon espérait égoïstement que les minutes qui sépareraient leurs deux morts ne soient pas aussi longues pour qu’il ne souffre pas trop longtemps. Bref toujours est-il que quiconque aurait trouvé cela insignifiant, sept pauvres minutes d’avance sur son jumeau, mais Gideon s’était toujours considéré comme l’ainé de la famille, le leader protecteur à qui il incombait de prendre soin des autres. Au-delà du physique régulier et commun des deux frères, leurs caractères étaient, eux, diamétralement opposés. Quand Gideon était aventurier, expansif et ne tenait pas en place, Fabian se trouvait lui plus casanier, réservé et calme. Fabian croyait en ces préceptes de monde fondamentalement bon, de belles amours, et toutes ces autres choses que Gideon avait laissées derrière lui depuis un moment déjà, leur préférant l’amer pessimisme qui le poussait à regarder le monde tel qu’il était vraiment, un enchainement de problèmes, de lutte pour le pouvoir, où le mal aurait pu s’étendre et régner à tout moment sans que personne n’y soit vraiment préparé. Cette vision avait sur le jeune homme un certain nombre de conséquences, pour sûr, notamment cette propension formidable à vouloir profiter de la vie à sa manière, une manière qui parfois déplaisait à son frère.

Les aventures de Gideon ne s’arrêtent pas aux aventures des voyages ou de ces choses originales, de ces mois d’absence dont il fut parfois l’auteur, de ces paysages inconnus qu’il s’est plu à découvrir tout seul. Il y a les aventures humaines, aussi, les conquêtes d’un soir abandonnées à un lit d’hôtel vide au réveil, les conquêtes régulières, et les autres. Cette légèreté lui permet de relativiser le fait qu’il soit en ce moment coincé à Londres. Hors de question de quitter les siens dans une atmosphère pareille, de risquer de les laisser et de ne pas être là pour les protéger au bon moment. Alors si à l’oiseau on a coupé les ailes, il faut bien qu’il se rattrape quelque part, et faire l’idiot et le conquérant en se réfugiant dans l’appartement qu’il partage avec son frère quand il a besoin de calme, parait encore le meilleur compromis possible dans l’état actuel des choses. Une chose est en tout cas certaine, il ne lésinera pas sur les moyens pour remporter la guerre qui gronde et monte au dehors, peu importe le prix à payer – à condition qu’il ne doive pas le payer de la vie des gens qu’il aime.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 202
▪ points : 175
avatar
Severus Snape
MessageSujet: Re: GID ϟ the older brat    Mar 28 Nov - 18:48

"Bohemian Rhapsody, named after la meilleure chanson de Queen" // Je t'ai jamais dit que je pensais exactement la même chose (soit la chanson que je connais par coeur et que je fredonne au moins une fois par jour.) :l:

Continue de te multiplier, ça m'plait moi ! 8)


i'm the shadow
behind the sun.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 123
▪ points : 60
avatar
Emmeline Vance
MessageSujet: Re: GID ϟ the older brat    Mar 28 Nov - 19:43

Citation :
Une baguettte qui, comme moi, prend feu quand elle s'ennuie - autant vous dire que nous ne tenons pas en place, ni elle ni moi.

:gneheh: :gneheh: :gneheh:

/me s'en va en ricanant grassement



oceans between us
but we're swimmers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 186
▪ points : 516
avatar
Andromeda Tonks
MessageSujet: Re: GID ϟ the older brat    Mar 28 Nov - 21:53

BROOOOOOO :cutie:


comfortably numb
There is no pain you are receding. A distant ship's smoke on the horizon. You are only coming through in waves. Your lips move. But I can't hear what you're saying

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: GID ϟ the older brat    

Revenir en haut Aller en bas
 
GID ϟ the older brat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER :: lumos :: the sorting hat :: fiches validées-
Sauter vers: