Petit accident [PV Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: Petit accident [PV Lily]   Ven 1 Déc - 19:56

Certains jours, Garrett n'avait pas simplement de chance. Aujourd'hui était précisément un de ces jours.

Le professeur était en train de vérifier l'état des boules de cristal qu'il utilisait pour ses cours quand une vision l'avait subitement frappé. Une vision si saisissante qu'il s'était effondré de tout son long, explosant au passage ces mêmes boules de cristal dont il voulait s'assurer de l'intégrité...

L'action n'avait duré que quelques secondes, mais c'était suffisant pour lui garantir un passage à l'infirmerie. Sous les mains expertes de l'infirmière, ses blessures ne seraient bientôt plus qu'un mauvais souvenir, mais il lui fallait tout de même attendre que les pommades fassent effet.

L'oeil droit recouvert d'un bandage, son épiderme dissimulé sous divers pansements et autres cataplasmes, Garrett donnait l'impression d'être sorti d'une violente bataille quand, en vérité, il s'était simplement effondré sur ses précieuses boules de cristal.

Pour une vision d'une telle importance, cela valait sacrément le coup... La prédiction était obscure, mais Garrett doutait qu'elle allait avoir un impact conséquent sur son existence.

Durant ces brèves secondes, le professeur avait observé une scène pour le moins... intéressante. Une tarte aux myrtilles géante l'avait écrasé au sol et l'avait englouti d'une seule bouchée, un procédé des plus désagréables.

A moins que quelqu'un ne décide d'ensorceler une pâtisserie pour le tuer, il y avait de fortes chances que son troisième oeil cherchait à le prévenir qu'il risquait une indigestion. Oh non, quel terrible danger, il fallait bien qu'il manque de se crever un oeil pour ne pas avoir à y faire face !

Garrett s'était résigné à cet aspect précis de son existence et avait appris à en rire. Un rire un peu jaune, certes, mais un rire tout de même. Il ne pouvait pas passer l'éternité à pleurer sur son sort.

En attendant, le professeur s'ennuyait considérablement. Il s'agitait sur son lit, frustré d'y être cloué, n'attendant que de pouvoir se dégourdir les jambes et dépenser sa folle énergie à sa guise. Ses bandages menaçaient de se défaire et ce fut après un regard insistant de l'infirmière qu'il fit tant bien que mal l'effort de rester tranquille.

Garrett n'allait toutefois pas rester seul bien longtemps... Une élève qu'il connaissait bien venait de faire son entrée dans l'infirmerie, dans un état qui lui fit comprendre qu'elle ne venait pas pour une simple visite. Trop heureux d'avoir de la compagnie, Garrett étira un grand sourire sur ses lèvres et lâcha d'une voix joyeuse :

"Miss Evans, quel plaisir de vous revoir !"

Il réalisa la situation dans laquelle il se trouvait et ajouta précipitamment :

"Bien sûr, j'aurais apprécié que cela soit dans des circonstances différentes."

Tandis que l'infirmière prenait soin de Lily Evans, Garrett s'enquit de son état, sans jamais se départir de son sourire :

"Que vous est-il arrivé ? J'espère que vous n'avez pas subi une mauvaise blague !"

Garrett lui-même avait fait un grand nombre de séjours à l'infirmerie durant sa scolarité. A cause de ses visions, évidemment, mais là n'était pas la seule raison. A l'époque, l'homme était loin d'être l'élève le plus populaire du collège, ce qui n'avait fait que s'accroître après sa malheureuse prédiction...

Il en avait subi, des blagues. Des coups. Des humiliations. Mais c'était le passé. Et le passé ne pouvait plus lui faire de mal. C'était ce qu'il se répétait régulièrement, quand les souvenirs l'assaillaient, quand les images occupaient son esprit et que la souffrance s'imposait à son être. Le passé ne pouvait plus lui faire de mal.

Le regard de Garrett s'était brièvement égaré dans le vide. Revenu à la réalité, il retrouva rapidement son sourire et reprit d'une voix attentionnée :

"Tout se passe bien pour vous, Miss Evans ? A l'exception de cet incident, bien sûr !"

Garrett se préoccupait de ses élèves, de tous ses élèves. Il ne souhaitait que leur bonheur et était parfois frustré de ne pouvoir faire que si peu pour eux... Il espérait que tout se passe bien pour Miss Evans. Aussi peu douée était-elle en divination, la jeune fille demeurait une remarquable élève et était dotée d'une intelligence aussi grande que son coeur.

Le bonheur, elle le méritait. Sincèrement.


Dernière édition par Garrett Ingleby le Lun 11 Déc - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
▪ messages : 272
▪ points : 305
avatar
Lily Evans
MessageSujet: Re: Petit accident [PV Lily]   Lun 4 Déc - 17:02

Habituellement, Lils faisait partie des meilleurs élèves du cours de potion. Non, en réalité, sans manquer de modestie, elle était la meilleure élève de la classe de potions. Tant et si bien d'ailleurs qu'elle avait aisément intégré le club de Slug, et qu'elle y brillait par sa présence. Mais ce matin là, elle s'était levée perturbée. Perturbée par beaucoup de choses en somme. Quoi que finalement, le principal de son trouble pouvait se résumer en un seul nom qu'elle ne citerait pas au risque de se faire de la peine à elle-même. Lily Evans n'était habituellement pas de ces filles se laissant perturber par les garçons de sa promo. Et pourtant, depuis quelques jours, depuis une certaine soirée, les questions se bousculaient en masse dans son esprit fatigué et la privaient de sommeil. Ça, et aussi l'annonce du mariage de sa sœur, qui lui laissait un goût amer dans la bouche. D'autant plus que c'était Madame Evans elle-même qui avait annoncé la nouvelle à Lily, et non Petunia.

Toujours est-il qu'elle avait ajouté le venin de serpent un peu trop tôt dans sa marmite en cuivre, et que la mixture verdâtre en préparation avait explosé, formant de grosses cloques sur sa main endolorie. Heureusement, elle avait eu le réflexe de s'écarter pour ne pas en recevoir sur le visage, mais sa main faisait peur à voir et surtout, lui faisait horriblement mal. So long pour la dignité. Elle avait serré les dents pour s'éviter d'avoir à affronter les regards plein de jugement, et rassemblé tous ses efforts pour se rendre jusqu'à l'infirmerie en tenant son bras douloureux. Madame Pomfresh était dans tous ses états, comme à chaque fois qu'elle voyait apparaître un élève dans son office. Lils s'installe sur un des lits et cligne des yeux, sortie de sa contemplation douloureuse de sa main par le constat de M. Ingleby, le professeur de divination - matière lâchement abandonnée après les BUSE dans laquelle Lily n'avait aucune forme de talent.

« Professeur Ingleby ! » lance-t-elle, surprise de le voir ici. Elle penche un peu la tête pour l'observer, ne peut s'empêcher de se demander s'il est là à cause d'élèves malveillants, ce qu'elle ne lui souhaite pas. « Non, pas de mauvaise blague, simplement une erreur de dosage en potions... », explique-t-elle, un peu penaude de s'être trompée aussi bêtement et pour des raisons aussi peu valables. « Et vous, Professeur, tout va bien ? » Elle se mord un peu la lèvre, réellement inquiète. Lils n'était pas douée en divination, et elle n'a d'ailleurs jamais vraiment saisi la matière, mais le professeur Ingleby est un des plus gentils de l'équipe pédagogique de Poudlard, et elle s'en souviendra longtemps.

«Tout va bien, sinon oui », ment-elle en haussant une épaule. Elle ne va très certainement pas commencer à confier à son Professeur, fut-il ancien, tous les problèmes qui lui traversent l'esprit. « Comme en dernière année. Beaucoup de travail et l'appréhension de la fin », elle ajoute, un peu plus honnête. « Et pour vous ?
Tout va bien ?
»


Ω I'LL BE MY OWN SAVIOR Ω
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Petit accident [PV Lily]   Mar 5 Déc - 18:26

Visiblement, la jeune fille était surprise de le voir ici. Garrett était pourtant un habitué des lieux. Mais il était vrai qu'il n'avait pas encore partagé de séance de soins avec son élève jusqu'alors. Garrett grimaça en voyant l'état de la main de Lily Evans. La pauvre devait vraiment souffrir... Un accident de potion, d'après ce qu'elle lui disait. Garrett ne regrettait sincèrement pas d'avoir laissé cette matière derrière lui.

"Oh, ne vous sentez pas stupide, Miss Evans ! Si vous saviez le nombre de fois où j'ai raté une potion ou fait fondre un de mes chaudrons... Tout ce que je peux concocter, ce sont les mixtures les plus basiques. Enfin, si je ne me laisse pas distraire en cours de route, évidemment !"

Son sourire s'étira un peu plus sur ses lèvres. Garrett avait été le cauchemar de son professeur de potions, lors de ses années scolaires. Entre ses visions qui l'avaient malencontreusement poussé à lâcher des ingrédients dangereux dans ses potions, son manque d'attention chronique et sa tendance à vouloir tout faire trop vite, on pouvait estimer que cela était un miracle que les cachots n'aient pas explosé.

Garrett avait tout juste obtenu la note suffisante en Potions pour ses BUSEs, mais avait sagement décidé d'abandonner l'affaire, ce qui lui avait valu les remerciements soulagés de son pauvre professeur. Par conséquent, le voyant n'allait certainement pas regarder de haut son élève sous prétexte qu'elle avait fait une petite erreur de dosage. Lily Evans était brillante et une faute minime n'allait pas entacher le prestigieux chemin qui s'ouvrait à elle.

Il s'empressa de la rassurer lorsque la jeune fille l'interrogea sur ses blessures :

"Rien de grave. J'étais en train de nettoyer les boules de cristal pour mon prochain cours quand une vision m'a assaillie. Tout naturellement, je me suis effondré sur ces dernières et elles se sont brisées sous mon poids. Vous pouvez voir le résultat !"

Garrett fit mine de prendre la pose, mais la douleur l'assaillit et, une grimace et un couinement plus tard, il revint bien vite à sa position initiale. Frustré de ne pouvoir bouger que de façon minimale, il laissa échapper un soupir agacé :

"J'espère pouvoir sortir d'ici dans peu de temps. J'ai mon matériel à réparer et des élèves à qui enseigner. Même si je me doute bien qu'ils ne seront que trop heureux d'avoir un peu de temps libre en bonus..."

Il ne fallait pas croire que Garrett n'était pas conscient des raisons pour lesquelles des élèves s'inscrivaient à son cours. La plupart cherchait une matière dans laquelle il était facile d'avoir des points sans trop travailler. D'autres, attirés par la curiosité, tendaient à vite déchanter et à se tourner vers autre chose.

Rares étaient ceux qui venaient par passion et y demeuraient. Qu'importe. Garrett aimait ses élèves. Et quoi qu'ils puissent tirer de ses cours, l'homme espérait qu'ils y apprendraient quelque chose. Même si ce n'était pas de la Divination à strictement parler...

Il aimait ses élèves, ceux à qui il enseignait comme ceux pour qui il n'était plus ou n'avait jamais été un professeur. Lily Evans était de ceux-là et, bien qu'il regrettait qu'elle n'ait pas continué, il comprenait parfaitement ses raisons et n'avait pas insisté. Elle n'avait pas le Don et avait besoin de temps pour des matières plus calibrées pour ses atouts. La divination n'était définitivement pas de celles-là...

Garrett hocha doucement la tête lorsque Lily Evans lui confia qu'elle avait beaucoup de travail et qu'elle appréhendait la fin de l'année. Oh, il se rappelait bien de sa septième année, probablement l'une des pires qu'il avait expérimenté à Poudlard. Il avait passé son année scolaire dans la solitude la plus totale, assailli par ses visions, sans pour autant avoir la moindre idée de ce qu'il allait faire plus tard.

Si son Maître ne l'avait pas pris sous sa houlette pour parfaire son don, Garrett aurait probablement très, très mal fini. Mais Lily Evans était destinée à tout autre chose. La vie s'ouvrait à elle et elle n'avait plus qu'à tendre les bras. Un nouveau sourire sur ses lèvres, il déclara à l'adresse de sa jeune élève :

"Je sais que c'est difficile, mais essayez de vous ménager un peu de temps pour vous. Si vous avez besoin d'un coin tranquille, ma porte est toujours ouverte. Un peu de thé peut faire des merveilles pour l'esprit. Et, je le promets, je saurai rester silencieux si vous ne souhaitez pas m'entendre bavarder à tort et à travers."

Il laissa échapper un gloussement, avant de reprendre :

"La dernière année à Poudlard peut être compliquée. N'hésitez pas à vous reposer sur les personnes qui vous entourent, si vous en avez la possibilité. Il n'y a rien de honteux à demander de l'aide !"

Garrett ne put s'empêcher de penser à quel point sa dernière phrase pouvait être hypocrite. Après tout, il n'osait presque jamais demander quoi que ce soit à qui que ce soit, préférant garder ses problèmes pour lui-même et craquer quand personne n'aurait à le supporter.

Quand bien même il lui arrivait parfois d'échouer et de s'exposer dans toute sa vulnérabilité, bien malgré lui... Mr Potter avait eu accès à cette partie de sa personnalité et Garrett ne cessait d'y repenser. Il aurait dû être plus fort. Moins fragile. Moins émotionnel.

Réalisant qu'il n'avait toujours pas répondu à la dernière question de son élève, Garrett s'excusa brièvement, avant de déclarer d'une voix douce :

"Je vais bien, Miss Evans. La vie continue et je m'efforce d'en apprécier chaque instant. De voir le bon côté des choses. Après tout, je me suis peut-être effondré dans des boules de cristal, mais cet incident m'a permis de vous revoir et de discuter un peu avec vous. N'est-ce pas là tout ce qui compte ?"

Un petit rire le secoua. Il se rappela alors de sa vision et souligna, d'un ton mi-sérieux mi-blagueur :

"Oh, vous devriez éviter la tarte à la myrtilles, lorsqu'elle sera servie au repas. Il y a de fortes probabilités qu'elle vous cause une indigestion. Je me suis planté des dizaines de bouts de verre dans la peau pour être au courant de cette information de la plus haute information, il ne faudrait pas que cela soit en vain !"

Il sourit, encore. Il n'allait pas vraiment... bien. Sa crise de panique lui restait en tête et il avait peur de briser ce masque joyeux qu'il avait pris l'habitude d'arborer pour faire face aux épreuves de la vie. Mais il était encore là, respirant, vivant, et c'était tout ce à quoi il devait penser. Il vivait. Pour combien de temps encore ? Est-ce que cette question avait seulement la moindre importance ?

Décidé à faire sourire son élève et à la détendre, il ajouta encore :

"Et s'il s'avérait que ma vision n'était pas une métaphore et qu'une tarte aux myrtilles géante se mette à attaquer les élèves de Poudlard, vous êtes plus que la bienvenue dans ma classe. Promis, je ne vous forcerai pas à tirer les cartes."

Il n'avait rien d'un humoriste, mais cela ne l'empêchait pas d'essayer de blaguer un peu. Il n'allait tout de même pas être éternellement triste, morne et gris ? C'était tout ce qu'il avait été durant son adolescence et ses premiers pas dans l'âge adulte... Pas question de revenir à cela !
Revenir en haut Aller en bas
▪ messages : 272
▪ points : 305
avatar
Lily Evans
MessageSujet: Re: Petit accident [PV Lily]   Lun 11 Déc - 18:58

Lily offre un sourire désolé au Professeur Ingleby - parce qu'il a des mots gentils, mais qui ne l'empêchent pas vraiment de ne pas se sentir stupide. Elle est la meilleure de sa classe en potions, et elle ne rate jamais rien, d'habitude. Et la voilà qui se brûle, qui s'envoie elle-même à l'infirmerie, et pour ne rien arranger au tableau, tout ça parce qu'elle est distraite. C'est définitivement ridicule, et d'ailleurs, ses joues s'empourprent un peu à l'idée. « Je sais que ce genre d'incidents arrive souvent, mais... Je suis habituellement vraiment très douée en potions. Disons que j'étais simplement distraite, ce qui n'aurait pas vraiment dû se produire, c'est pour ça que je me sens un peu ridicule », précise-t-elle en haussant une épaule, regardant le bandage qui recouvre partiellement sa main. Il est enchanté, et censé faire effet rapidement, d'ailleurs. Elle devrait être dehors pour la fin de la journée, si tout va bien - et dieu sait que Pomfrey est douée. Ce qui la chagrine, c'est l'air sceptique qu'elle a cru déceler sur le visage de Slug. Et les potentiels commentaires qui ont accompagné son cri de surprise - ensuite, elle s'est mordue la langue suffisamment fort pour ne pas ponctuer sa douleur de hurlements, la potion brûlant sa peau sans ménagement. Elle a presque eu l'impression qu'elle allait perdre sa main. Mais finalement, le résultat visuel, physique, est bien moins impressionnant que la douleur ressentie à ce moment là.

Elle se sent un peu égoïste, de déblatérer ainsi sur sa situation. De manière évidente, le Professeur de divination souffre, lui aussi, et elle lui offre un sourire compatissant. « Désolée pour votre boule de cristal », lance-t-elle finalement, remettant une mèche de ses cheveux rebelles derrière son oreille. « Je suis certaine que bon nombre d'élèves seront chagrinés de vous savoir bloqué ici et non dans la mesure d'assurer leur cours - je crois que la divination est une matière assez subtile et que certains passionnés éprouvent vraiment beaucoup de joie à l'idée de rejoindre votre classe. » Ca n'a jamais été désagréable, pour elle, en tout cas. Certes, elle n'était pas douée, et elle n'est pas sûre de croire à toutes ces prophéties et ces visions de l'avenir. Elle n'a jamais saisi la subtilité de la matière, c'est certain. Mais tout de même, le Professeur Ingleby a toujours été un bon professeur, prévenant et proche de ses élèves. Bien plus chaleureux que McGonnagall, pourtant, et dieu sait à quel point Lils admire sa prof de métamorphose.

Quand à la septième année, c'est un vaste sujet. Peu à peu, ses perspectives changent. Autrefois, la jeune née-moldue, pleine de rêve et d'ambition, se serait sans doute destinée à un poste au Ministère. Mais elle a réalisé, au fil des années, que le Ministère n'avait plus grand chose à voir avec l'institution qu'elle s'imaginait. Les infiltrations sont partout, il n'y a qu'à lire la Gazette du Sorcier pour s'en convaincre. Dehors, la guerre gronde, une guerre dans laquelle elle n'a pas le choix de sa position - pas qu'elle aurait choisi différemment si elle avait pu. Les gens qui se battent, qui tuent, qui répandent leur idéologie totalitaire, sont ses ennemis directs. Ceux qui pensent, comme certains de ses compagnons de Serpentard, qu'elle n'a pas sa place ici. Qu'elle n'est qu'une née-moldue sans légitimité, sans talent. Comme a pu le penser Severus, un jour, ouvrant une blessure qui ne se refermerait sans doute jamais, malgré l'entourage, les encouragements, malgré les amis prenant sa défense et les copains montant au front pour elle. C'est un sujet finalement populaire mais qui lui est aussi très personnel. Quand elle regarde derrière elle, elle voit une scolarité exemplaire dans la Meilleure Ecole de Magie du Monde, un parcours que certains pourraient lui envier, et qui fait sans doute d'elle une sorcière aussi, voire plus, douée que ces gens dehors qui crient à son extermination. Toujours est-il que le profond sentiment d'injustice qui lui serre les entrailles conduira sans doute à ce que sa seule vocation, in fine, après cette septième année, soit celle de la guerre. De la violence, de la bataille, de la révolte. Elle ne s'imagine nulle part ailleurs qu'à tenter de défendre les intérêts de ceux qui, comme elle, sont juste nés dans des familles normales, pour la plupart aimantes, ouvertes, et fières.

Il faudra se battre, et elle comprend et réalise peu à peu que c'est la voie vers laquelle Dumbledore l'entraînera. Lily se retrouvera, bon gré, mal gré, au milieu même de cette guerre sans fin qui se terminera nécessairement dans le sang, le but étant que celui de l'ennemi soit versé en premier. Elle déteste l'idée, elle angoisse rien que d'y penser - mais une fois de plus, le choix est fait. Elle ne peut pas rester inactive, elle ne peut pas subir en attendant que le couperet ne tombe, et elle ne peut pas non retourner à une vie moldue, normale, cachée de ce monde qu'elle affectionne tant et qui est, peu à peu, devenu le sien.

« Merci, Professeur. Je n'ai aucune difficulté à demander de l'aide, et d'ailleurs, je suis plutôt chanceuse, car très bien entourée. C'est juste...
Je ne suis pas sûre que tout le monde comprenne, avec... vous savez. Ce qui se passe dehors. Je ne suis pas sûre d'être prête à affronter la vie qui m'atetnd à la fin de l'année, c'est tout
». Elle soupire et lui offre cependant un sourire défaitiste. Les perspectives ont tout de même un peu changé, depuis quelques temps. Parce qu'elle, aussi, elle a changé. Parce qu'il y a quelque chose, un nouvel élément, un nouvel... homme. Sans doute. La pensée la fait rougir, sans raison apparente ; momentanément, Lily détourne les yeux pour fixer les fioles pleines de substances colorées exposées par Pomfrey un peu plus loin.

« Vous avez raison, cela dit. Il faut voir le positif, et le garder en mémoire, les meilleurs moments sont les plus importants. Il faut les vivre à fond, éviter de regretter, et se dire, j'imagine, que tout arrive pour une raison... » C'est difficile de se résoudre à ces constats, pour son esprit rationnel, cela dit.

« Je suivrai vos conseils. Promis, pas de tarte aux myrtilles.
Et si l'une d'elles se lève soudainement pour tenter de s'en prendre à moi,
je rejoins votre cours. Et vous pourrez même me tirer les cartes, même si je ne suis pas vraiment sûre de vouloir savoir ce que l'avenir me réserve, honnêtement
». Contrairement à ce que d'autres pourraient croire, Lily aime la part de mystère qui ponctue encore sa vie. Elle aime douter, remettre en question, ne pas savoir de quoi demain sera fait. Même si l'idée la torture, même si l'avenir est sombre, même si les faits sont angoissants et les perspectives peu joyeuses, elle aime croire à la part de surprise, d'imprévu, aux choses qui arrivent sans qu'on les anticipe. Comme Potter.

Et de toute façon, si elle devait souffrir, ou pire, si elle devait mourir, ne pas vivre une vie heureuse et paisible comme celle à laquelle elle aspire, alors, elle préférerait l'ignorer.


Ω I'LL BE MY OWN SAVIOR Ω
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Petit accident [PV Lily]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit accident [PV Lily]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER :: hogwarts :: premier étage :: infirmerie-
Sauter vers: