heartbeats | fabian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: heartbeats | fabian   Mer 13 Déc - 20:56

stay alive
fabian & milo

La nuit était déjà tombée sur le Chemin de Traverse, alors qu’il regagnait tranquillement son appartement après être passé à Gringotts pour retirer un peu d’argent. Bien qu’il essayait de passer le moins possible dans le Londres magique, il ne pouvait pas simplement couper les ponts avec tout ça. Déjà, parce qu’il aimait trop ce monde pour le quitter, mais surtout parce qu’il ne pouvait pas simplement tout abandonner du jour au lendemain, sans parler qu’il avait encore des comptes à rendre aux aurors, qui ne comptaient pas le perdre dans la nature comme ça. Une situation assez délicate à gérer pour le jeune Hopkins, sans parler de la peur de croiser un visage familier à chaque virage. Milo faisait très clairement le mort depuis sa destitution magique, se doutant bien que la rumeur se répandait rapidement et que ce n’était qu’une question de temps avec que tous ses proches n’apprennent ce qu’il a fait.

Alors qu’il s’apprêtait à rendre le Londres moldu, des bruits de pas se firent entendre dans son dos et naturellement il chercha dans le vide sa baguette. Avant qu’il ne réalise qu’il ne l’avait plus, un sort le poussa contre le mur et il commença rapidement à suffoquer. Des mangemorts, qu’il ne reconnaissait pas dans l’ombre semblaient déterminés à vouloir lui rappeler ses torts et surtout à lui faire passer un sale quart d’heure, si ce n’est porter atteinte à sa vie. Au début, il chercha à se débattre, avant de comprendre que cela était peine perdu et au bout d’un moment, il perdit tout simplement connaissance.

Quand il se réveilla, la première chose qui le frappa, ce fut cette lumière blanche qui lui grillait la rétine. Une fois habitué à la luminosité, il reconnut rapidement l'hôpital sainte-mangouste où il avait fait ses armes en tant que médecin jusqu’à peu de temps. Revenir ici ravivait des souvenirs douloureux, plus que ces blessures qui occupaient son corps pâles. Milo n’avait pas la moindre idée de comment il avait pu finir ici, mais son petit doigt lui criait que ce n’était pas du tout une bonne nouvelle. Son départ avait sûrement fait l’effet d’une bombe dans le service et les curieux devaient avoir beaucoup de questions à lui poser -si bien qu’il essaya de se redresser pour partir, mais c’était sans compter son horrible douleur. Coincé dans un lit, il ne pouvait plus qu’attendre son sort, en espérant que ce soit un nouveau qui l’ait amené entre ces murs et que sa présence était encore un secret.
Revenir en haut Aller en bas
▪ messages : 155
▪ points : 125
avatar
Fabian Prewett
MessageSujet: Re: heartbeats | fabian   Jeu 14 Déc - 21:21

Fabian est arrivé à l'heure, un miracle quand on sait qu'il a été appelé en urgence par ses camarades de l'ordre pour soigner Gideon alors qu'il était en chemin pour le boulot. Le pire dans tout ça, c'est sûrement cette façon qu'ils ont tous de s'habituer à la guerre, à subir des attaques continuelles, et à croiser toujours les mêmes mangemorts dans les couloirs de l'hôpital, mangemorts qui se plaisent à jouer les victimes quand ils sont en réalité à l'origine de la mort d'autres personnes d'ailleurs... L'ambiance est électrique un peu partout, et St Mangouste ne fait pas exception. Fabian fait cependant de son mieux pour ne pas penser à ce qu'il ne peut, de toute façon, pas contrôler. Il est médicomage, et il n'a pas d'autre choix que de compartimenter, même si ça veut dire soigner des mangemorts de temps à autre, et leur permettre par extension de retourner défaire tout ce que l'ordre cherche à accomplir pour le bien de tous.

Ce à quoi il ne s'attendait pas en revanche, c'était à trouver l'un de ses anciens apprentis et ami sur un lit d’hôpital. Si ses collègues avaient eu un peu de décence, ils auraient probablement envoyé quelqu'un d'autre pour s'occuper de celui-ci, mais à croire que se foutre de tout est dans le thème du moment. Alors Fabian, s'approche, l'air pincé, en pensant à ce garçon qu'il a autrefois pris sous son aile, et qui aurait sûrement fait des miracles ici à St Mangouste, si il n'avait pas choisi de les poignarder tous dans le dos en prêtant son aide à Lord Voldemort. Fabian qui d'ordinaire se contente de faire son travail, sans émettre de jugement, restant simplement silencieux face à un opposant, ne peut pas retenir une remarque particulièrement acide à l'intention de son ancien apprenti. « Les mangemorts ne sont pas aussi indulgents que le ministère on dirait... »

Fabian a beau savoir pour les circonstances atténuantes, il digère bien mal la trahison, lui qui était là, disposé à l'aider comme le font les bons bouffondors du coin lorsqu'ils éprouvent de l'amitié pour quelqu'un. Beaucoup de gens risquent leur vie chaque jour et sont protégés à la fois par les aurors et l'ordre du phénix. Pour Fabian, les choses auraient pu s'arranger tout autrement si il avait décidé d'en parler plutôt que de piétiner sa confiance comme cela. Quel gâchis, pensa t-il un peu amer en pansant ses blessures avec application.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: heartbeats | fabian   Lun 18 Déc - 19:05

stay alive
fabian & milo

La chance n’avait jamais été un allié de Milo et aujourd’hui encore, le sort semblait s’acharner sur lui. Non seulement sa venue ne passait pas inaperçue, mais en plus de cela il fallait qu’il tombe nez à nez avec son ancien tuteur et surtout son ami. L’air pincé du roux n’annonçait rien de bon et dans le fond, l’ancien médicomage se doutait déjà bien assez de ce que ce dernier pouvait lui reprocher. L’opinion de Fabian était assez claire sur l’actualité et même s’il a très certainement cherché à en savoir plus sur cette affaire, il ne pouvait de toute évidence pas l’accepter. Le blond connaissait assez bien ses tords, suffisament pour ne pas en vouloir à ceux qui ne refuseraient de comprendre, après tout il avait lui-même du mal à se regarder dans un miroir. En acceptant à l’époque d’aider les mangemorts pour protéger sa famille, il avait indirectement accepter de mettre tout ce qu’il possédait en jeu et aujourd’hui il en payait les conséquences.

Les mangemorts n’allaient certainement pas lâcher l’affaire aussi facilement et maintenant il allait aussi devoir apprendre à se méfier de l’ordre qui pourrait douter de son honnêteté. Le monde extérieur devenait automatiquement plus risqué pour le jeune écossais, qui devait rester vigilant s’il ne voulait pas se faire tuer, ou pire devoir revenir trop souvent à son ancien boulot. « Je suppose que je le mérite. » Se plaindre ou se lamenter sur son sort n’avait jamais été dans la nature du jeune Hopkins, qui ne pouvait de toutes manières plus rien faire. Les dés étaient lancés inutiles de ramer trop longtemps à contre courant. Même si perdre des amis n’avait rien d’agréable, il avait d’une certaine manière déjà accepté dans son fort intérieur.

« Je suppose que ce ne seront pas les seuls. » Des ennemis, il en rencontrera sûrement beaucoup d’autres en route et la suite s’annonçait périlleuse pour celui qui avait trahi sa famille, sa fiancée et ses amis. Alors qu’il s’assurait d’éviter le regard de son ami, de peur d’y voir bien trop de déception, il grimaça fortement en sentant ses plaies piquer sous la baguette de l’autre. Milo avait beau savoir avec exactitude ce qu’on lui faisait, cela ne retirait rien à la douleur qu’il pouvait ressentir et encore moins à cette vulnérabilité dans laquelle il se retrouvait aujourd’hui. L’habituel si sûr de lui Milo Hopkins n’avait plus si fière allure, et encore moins sous le regard de cet ami.
Revenir en haut Aller en bas
▪ messages : 155
▪ points : 125
avatar
Fabian Prewett
MessageSujet: Re: heartbeats | fabian   Sam 23 Déc - 23:43

Fabian n'était pas un mauvais bougre, seulement un gryffondor, qui par nature avait du mal à imaginer qu'on puisse préférer trahir ses amis pour servir ses propres intérêts. Ce n'était pas qu'il ne comprenait pas ce qui avait pu mener son ancien apprenti à en venir à de telles extrémités, mais il ne pouvait pas non plus se targuer d'être le plus compréhensif des médicomages sur ce point, pas quand on parlait tout simplement de travailler pour les mangemorts pour sauver sa propre peau. Dans son esprit, il avait volontairement écarté toutes les options honorables de l'équation. Et il avait le sens de l'honneur Prewett, peut être un peu trop pour son propre bien d'ailleurs. Lorsque son ancien ami lui annonça qu'il le méritait,  Fabian soupira. Personne ne méritait de se faire attaquer par des mangemorts, et même si il lui en voulait beaucoup dans le fond, il s'imaginait bien que sa petite traîtrise lui était déjà suffisamment retombée sur le nez pour en rajouter davantage. Il avait fichu en l'air sa carrière, perdu le droit d'exercer la magie, se faisait poursuivre par des mangemorts qui attentaient occasionnellement à sa vie, et avait trahi la confiance de ses proches. Il y avait fort à parier que les regrets étaient venus se mêler au reste. « On doit tous faire face aux conséquences de nos choix, je ne t'apprends rien Hopkins. Je trouve juste ça terriblement triste. » Fabian ajouta en s'épanchant finalement sur le problème. Difficile pour le médicomage de le soigner sans lui déverser tout ce qu'il avait sur le cœur. « Tu faisais du bon travail ici, et on avait besoin de toi. Tu avais des amis sur qui compter, et on aurait pu t'aider. Mais ça t'as pas traversé l'esprit à l'époque on dirait. » Reproches. Il n'aurait pas fallu longtemps avant qu'ils y arrivent de toute évidence.

Fabian continua d'agiter sa baguette cela dit, pensant ses plaies avec application. C'était un sale sort qu'il s'était pris là. Si ce n'était pas aussi triste de faire des pronostiques, il aurait misé sur Mulciber. Le plus ironique dans tout cela, c'était qu'il finissait inévitablement par reconnaître la marque de certains sorciers, leur sortilèges et maléfices qui marquaient la peau de leurs innombrables victimes sans forcément se dire qu'on pourrait tout à fait les reconnaître.  « Enfin, ce n'est pas comme si on pouvait quelque chose maintenant, n'est-ce pas ? » Question rhétorique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: heartbeats | fabian   Jeu 28 Déc - 13:06

stay alive
fabian & milo

Sur son lit d'hôpital, le blond faisait plus que jamais peine à voir. Les cernes sous ses yeux trahissaient ses insomnies, tout comme ses joues creusées qui soulignait sa nutrition approximative depuis quelques temps. Aucune joie ne semblait traverser ses veines, et son regard ne traduisait que sa lassitude grandissante. Sa vie avait vrillé du jour au lendemain, l’entrainant rapidement dans cet enfer imperméable à toute lumière. Se retrouver dans les couloirs de sainte-mangouste ne l’étonnait pas réellement et d’ailleurs, il se surprenait même de ne pas être déjà dans un des frigos de la morgue. La trahison que pouvait ressentir Fabian était peut-être la même celle qui les mangemorts essuyaient, mais les répercussions ne seront pas du même calibre. Si le roux s'accommodait de quelques reproches certainement mérité, les mages noirs eux s’enthousiasmeront de l’envoyer rejoindre Merlin.

Cela dit, maintenant qu’il devait subir les critiques de son ami, il se demandait s’il n’aurait pas mieux fait de mourir pour éviter cette situation. Les mots ne l’étonnaient pas, mais restaient difficiles a encaisser, même s’il se montrait extrêmement lucide face à la situation. « [color=teal]Plus facile à dire qu’à faire.[color] » Des réponses, ils n’en avaient finalement pas beaucoup a donner, persuadé que se justifier ne servirait à rien -après tout, il était sûrement préférable que Fabian reste sur sa position, ça lui allait si bien. Bien sûr, il aurait sûrement pu faire autrement, seulement les risques étaient trop gros, pas seulement pour lui, mais pour sa famille. La famille Hopkins possède plusieurs mage dont l’orientation n’est pas très nette, si bien que beaucoup de sorciers pensaient et pensent encore que son père soit en relation avec eux -ce qui les rendait directement moins crédible. De plus, s’il n’avait pas fait le choix d’assumer ça seul, ils auraient sûrement demandé à son petit frère ou menacé ses parents, une situation inconcevable pour lui.

Parce que Milo, en plus d’être un petit con, aussi adorable que détestable, c’est surtout quelqu’un qui sait faire des sacrifices et donner de sa personne. Jamais il n’acceptera qu’on fasse souffrir sa famille, ses amis ou même, bien que cela peut surprendre après ses actions, des innocents de manière générale. Le libraire ne prétendait à aucun moment avoir fait le bon choix, s’il devait le refaire, il irait sûrement voir les aurors bien avant, seulement c’était trop tard. « Tu peux m’en vouloir si tu veux, ça ne changera rien. J’ai fais ce que j’ai pensé préférable pour éviter les ennuis à ma famille et je me suis peut-être trompé. Maintenant, je dois vivre avec. » Vivre avec l’idée d’avoir pu faire du mal à des gens, d’avoir pu décevoir et surtout le sentiment d’avoir tout perdu. Un fardeau qu’il acceptait sans rien dire, et peu importe comment Fabian pouvait lui en vouloir, il s’en voulait encore plus à lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
▪ messages : 155
▪ points : 125
avatar
Fabian Prewett
MessageSujet: Re: heartbeats | fabian   Jeu 4 Jan - 13:29

Les deux sont conscients qu'il n'y a pas grand chose à faire maintenant, et c'est sûrement ce qui est le plus triste dans tout ça. A une époque Fabian aurait pu l'aider, mais si il comprend qu'on puisse être tenté de céder à un chantage pour sauver sa peau ou celle de proches, il ne peut pas vraiment dire qu'il aurait fait la même chose à sa place. C'est d'ailleurs souvent le problème avec les héros de guerre, et ça explique sûrement son manque de compréhension de la situation de Milo, tout comme le fait que Prewett n'ait pas une grande espérance de vie passé 81 par extension. Ce n'est pas un manque d'humanité, mais une incapacité à s'identifier à quelqu'un qui aurait quelques scrupules à mourir pour une cause. A l'image des Mangemorts au cerveau lavé par une idéologie suprémaciste ancrée, les membres de l'Odre du Phénix ont vu suffisamment de meurtres et d'abus perpétués par le ministère et les institutions, pour réaliser que leur petites existences n'ont finalement que très peu de sens et de valeur dans un monde qui ne serait pas libre. Alors qu'ils s’entraînent les uns les autres au cours de meetings officieux où ils débattent la situation, il n'y a plus vraiment de place pour les doutes et la peur. Peut être qu'il a perdu de l'humain pour devenir un soldat, mais il faut bien que quelqu'un le fasse après tout. « Tu n'as pas vraiment le choix en effet. » Fabian commente en terminant de cicatriser une dernière plaie à vif. « Mais je suppose que c'est mieux qu'Azkaban. » Il hausse une épaule, se contentant de la petite conversation. « Si le ministère fait son travail. » Il ajoute en parlant de la protection des opposants aux Mangemorts. Fabian n'a que très peu de foi en ces programmes alors même que les Aurors sont complètement dépassés, et que l'ordre du Phénix assume plus ou moins cette protection pour couvrir les leurs. Il n'est pas là pour jouer les oiseaux de mauvaise augure cependant, alors il ne développe pas davantage le fond de sa pensée. Il doute que son ancien apprenti fasse, de toute manière, une confiance aveugle aux protocoles de protection du ministère. Preuve en est aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: heartbeats | fabian   Mar 9 Jan - 12:35

stay alive
fabian & milo

Sans surprise, Fabian ne se montrait pas très clément face aux choix et aux erreurs du blond, seulement il arrivait après la guerre, inutile de s’insurger maintenant. Parce que même si Milo prenait conscience de ses erreurs, il ne pouvait plus rien y faire et ne pouvait s’en vouloir qu’à lui même. De plus, existait-il réellement un bon choix dans la situation dans laquelle il avait pu se retrouver ? Que changerait-il vraiment s’il se retrouvait en possession d’un retourneur de temps demain. Des innocents, il pourrait en sauver bien plus d’un, mais jamais sans mettre sa famille en danger. Il pourrait chercher à se justifier pendant des heures, mais cela ne changera rien à la situation dans laquelle il se retrouvait aujourd’hui. Certes, il n’était pas derrière les barreaux, mais se retrouvait déchu de tout ce qui faisait de lui Milo Hopkins. Désormais, il devait se contenter de vivre dans l’ombre, à l’écart du monde magique, sans les bras de sa fiancé pour le réconforter et en supportant l’idée d’avoir déçu ceux qui croyaient en lui.

De plus, maintenant qu’il se retrouvait dépossédé de sa baguette magique, il ne pouvait même plus protéger sa propre famille, se remettant entièrement aux autorités du ministère pour cela. Et comme le relevait si bien Fabian, leurs promesses valaient peu de chose et en trahissant les mangemorts, il avait peut-être signé l’arrêt de mort de tout ce qu’il protégeait auparavant. « Ca serait bien une première, non ? » Nihiliste jusqu’au bout, Milo n’avait pas peur d’assumer son scepticisme à l’égard des aurors et surtout de leur efficacité. « Mais là encore, je n’ai pas trop le choix d’y croire étant donné que je n’ai plus de baguette. » La remarque fut accompagné d’un léger sourire forcé, accusant légèrement le coup. Milo aurait pu aider à protéger sa famille, si seulement on ne lui avait pas retiré sa baguette dans la minute où il avait parlé. Bien sûr, le blond avait déjà imaginé se rabattre sur une nouvelle baguette, achetée sous le manteau, histoire d’être un minimum utile, seulement s’il se faisait coincer avec, il ne donnait pas cher de sa peau.

Pour le moment, il était préférable de faire profil bas dans l’espoir de se faire un peu oublier du paysage sorcier. Les scandals, ce n’était pas ce qu’il manquait à Londres ce qui devrait aider à faire oublier ses petites affaires. Cela dit, si la foule oubliait rapidement, ça ne sera sûrement le cas de ses proches comme le montrait aujourd’hui Fabian, et encore moins de sa famille qu’il continuait d’éviter chaque jour, repoussant le face à face.
Revenir en haut Aller en bas
▪ messages : 155
▪ points : 125
avatar
Fabian Prewett
MessageSujet: Re: heartbeats | fabian   Mar 9 Jan - 21:45

Ce serait bien une première en effet, Fabian ne va pas prétendre le contraire, même pour l'aider à se sentir mieux. Il veut bien le soigner, lui passer un savon, mais le ménager ne fait pas partie de ses plans. Contrairement à ce que Milo peut penser, il ne le considérait pas comme un simple collègue qui aurait simplement retourné sa veste. Des mangemorts, il en voit passer des tas à l'hopital, si il devait s'offusquer à chaque fois qu'il en croise un sur un lit d'hopital, alors il finirait probablement par arrêter de travailler ici. Ce qui lui fait du mal, c'est la trahison d'un ami. Fab comme beaucoup de bouffondors de son espèce, accorde beaucoup de valeur à l'amitié. De plus, il s'était réellement investi dans la formation de Milo Hopkins. Milo avait été son premier apprenti médicomage, et il avait vraiment fait en sorte de lui transmettre le meilleur de ses compétences magiques, en plus de lui accorder une grande estime. Milo avait du potentiel, et Fabian avait tout fait pour l'aider à le développer. Le voir privé de baguette, dépendant complètement des protocoles de protections minables du ministère ne lui fait pas plaisir, bien au contraire. Cela lui rappelle simplement l'immense gâchis représenté par le garçon. « Il n'y a rien de pire que les détraqueurs. Je préférais mourir tout de suite que de passer une seule minute là bas. C'est de la torture légalisée de mon point de vue, mais c'est un autre débat. Notre système est pourri jusqu'à la moelle, on se bat dans le vent. » Visiblement, l'optimisme n'est pas au rendez-vous. Faire face à la plus grosse erreur de sa carrière ne va certainement pas lui donner l'envie de lui donner de l'espoir. « Enfin, certains se battent dans le vent. D'autres ne font rien, et d'autres... » Il soupire. « On est quand même mal barrés... ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: heartbeats | fabian   Ven 12 Jan - 12:25

stay alive
fabian & milo

Maintenant que Fabian avait explicitement montré sa déception et son amertume face aux actions du blond, la conversation se calmait un peu. Une sorte de lourdeur s’installait dans la pièce, telle une épée damoclès qui n’attendait que signal pour s’abattre. L’habituel si indépendant et solitaire Milo Hopkins se retrouvait désormais à la merci du bon vouloir des gens, et ne pouvait plus rien faire pour faire peser un peu plus le coeur des gens en sa faveur. Peu importe ce qu’il pourra dire, les dès étaient jetés et son pessimisme sans limite ne le laissera pas voir une lueur d’espoir. A ses yeux, toutes les portes du monde venaient de se fermer, faisant de lui une sorte de souvenir d’une autre époque.

Pourtant, Fabian continuait à lui parler, sûrement pour combler le vide et les silences, mais pour une fois, Milo ne savait pas réellement quoi répondre. Non seulement il avait échappé à la prison, mais aussi pour le moment à la mort ce qui devrait quelque part le réjouir, seulement il n’arrivait pas vraiment à se sentir satisfait de cette nouvelle vie qui lui tendait les bras dans l’ombre. « Pourquoi tu me dis ça ? Après tout, je suis de ceux qui se battent pas à tes yeux ? » Pas seulement à ses yeux d’ailleurs. Milo, en acceptant de composer avec les mages noirs avait accepté d’une certaine manière à devenir un opposant à l’ordre et au gouvernement. Seulement, quelque part, il avait l’impression de s’être battu pour quelque chose, cette famille qui ne pardonnera peut-être jamais.

Pour la première fois, ses yeux clairs croisèrent ceux du roux, traduisant sans aucune difficulté le manque de sommeil latent et surtout la tristesse qui occupait son esprit. Néanmoins, Milo n’était pas là pour craquer devant ses anciens compagnons et préféra se cacher derrière un soupire détaché. « J’aurai mérité Azkaban, et je sais que tu le penses. » La vérité était là, inutile de mentir et de défendre l’indéfendable, des torts ils en avaient certes tous, mais aujourd’hui il avait peut-être un peu d’avance dans le domaine.
Revenir en haut Aller en bas
▪ messages : 155
▪ points : 125
avatar
Fabian Prewett
MessageSujet: Re: heartbeats | fabian   Dim 21 Jan - 0:02

Pourquoi il lui dit tout ça ? Parce qu'il a souffert de la situation, trahi par un collègue peut être, mais surtout trahi par un ami. Milo a sans doute l'impression que sa famille est la seule à avoir des raisons de lui en vouloir, mais Fabian est plutôt énervé lui-même pour le coup. Le médicomage a mis beaucoup de son cœur dans cette formation, il lui a accordé sa confiance, et la confiance, il faut croire, est quelque chose de précieux ces derniers temps. Milo l'a piétiné lui, avec de bonnes raisons peut être, mais piétinée quand même. Alors oui, Fabian s'autorise quelques remarques cyniques qui ne font que faire état de sa déception, de son dégoût pour ces situations qui se multiplient avec le temps. Les gens se laissent avoir au jeu de Lord Voldemort. Il coopèrent, en cédant au chantage le plus vil qui soit. Si les choses empirent, c'est à cause d'eux, et ils ne peuvent pas nier leur part de responsabilité dans toute cette merde qu'ils subissent à St Mangouste, comme ailleurs. Voldemort n'aurait pas une si grande influence, si les gens étaient plus nombreux à résister. « Parce que je suis en colère. Déçu ? Je pensais que tu ferais un excellent médicomage, je t'ai dis des choses que je n'aurais probablement pas dû te dire non plus. Qui sait, ça a peut être coûté la vie d'un de mes amis. Je comprends ta décision, mais je fâché oui. » Fabian finit par cracher, étrangement moins tendu, maintenant que le passif agressif a laissé place à une véritable discussion. « Personne ne mérite Azkaban. L'enfermement est une sentence suffisante de mon point de vue. Les détraqueurs ne sont là que parce qu'on ne savait pas quoi faire de ces monstres. Si certains finissent par s'échapper, Azkaban ne les aura pas rendus meilleurs, bien au contraire. » Fabian a sa propre théorie sur les détraqueurs, et il fait preuve d'une réelle défiance envers ces monstres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: heartbeats | fabian   

Revenir en haut Aller en bas
 
heartbeats | fabian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER :: finite incantatem :: pensine :: archives 2017/2018 :: rps-
Sauter vers: