Dolohov | The devil beside you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▪ messages : 322
▪ points : 501
avatar
Antonin Dolohov
MessageSujet: Dolohov | The devil beside you   Sam 23 Déc - 15:04

Antonin Dolohov

ϟ Âge : Si Dolohov a déjà 45 années derrière lui, ce n’est pas pour autant qu’il se sent vieux, ni même qu’il apparaît comme tel aux yeux du monde. L’âge n’est qu’un nombre, et il en est la preuve vivante.

ϟ Nationalité : D’origine russe. Si un léger accent subsiste dans la prononciation de certains mots, avec notamment des « r » roulés, Antonin parle un anglais parfait grâce aux nombreux tuteurs invités au manoir Dolohov. Son père, Dolohov Sr, y tenait beaucoup: il savait déjà à l’époque que son fils se rendrait un jour ou l’autre sur l’île anglaise.

ϟ Métier : Il travaille en tant que Langue-de-Plomb au Département des mystères. Un métier qu’il trouve particulièrement intéressant et qui lui convient pour le moment. Cependant, il ambitionne d’occuper un poste plus élevé un jour prochain.

ϟ Ancienne école : C’est à l’Institut Durmstrang que Dolohov a fait ses études, contrairement à nombre de ses comparses mangemorts. À vrai dire, il ne regrette pas que son père ait choisi de le placer à l’institut plutôt qu’à l’école de sorcellerie de Poudlard. Les valeurs inculquées par l’établissement sont celles avec le jeune Dolohov grandit chez lui. Par exemple, il ne comprend pas comment il est possible d’admettre des sangs-de-bourbes dans une école de sorcellerie, alors que ceux-ci sont clairement indignes du savoir du Monde magique. Il est bien heureux qu’aucun d’entre eux ne croisa sa route dans ses années de jeunesse (du moins pas au sein de l’institut), car il en fallait bien peu pour que le Dolohov sorte sa baguette et use de magie offensive, justifiant une simple envie de s’entraîner.

ϟ Sang : Sang-Pur. Antonin descend d’une longue lignée de sorciers venant d’Europe de l’est, principalement Russes. Il ne serait pas étonnant de retrouver des sorciers Polonais ou Bulgares - de Sang-Pur bien entendu - dans son arbre généalogique. Ce n’est pas très important, car le fait est que son sang est pur et qu’il en est très fier, tout comme il est fier d’être le représentant de la famille des Dolohov.

ϟ Avatar : Alexander Skarsgård (avatar: MIND on bazzart).

Affiliation : Antonin a été le premier de sa famille à offrir sa baguette au service de celui que l’on appelait alors encore Tom Riddle. Il n’était alors qu’un murmure lointain, dont seuls les familles de Sang-Pur avaient pu entendre parler. Il n’était alors pas encore question de guerre (du moins, pas ouvertement), mais seulement de rassembler le soutien nécessaire à celui qu’ils vinrent à appeler Lord Voldemort. L’idéologie défendue par Voldemort correspondait en tout point à sa vision du monde magique. Au lieu de faire cavalier seul, ne serait-il pas plus avantageux de rejoindre un groupe soutenant les mêmes idées que lui ? Il ne fut pas difficile de convaincre Antonin Dolohov. Il est donc l'un des mangemorts originels de Voldemort. Dès lors, il est évident pour tous quel camp le Dolohov soutient, et ce depuis des années. Cependant, intelligent et rusé tel un Serpentard, Dolohov ne laisse jamais aucune trace derrière lui, si ce n’est les corps de ses victimes et la Marque des Ténèbres qui orne son bras. Aucune preuve n’est susceptible d’être apportée à son encontre, ce qui fait de lui un mangemort particulièrement inestimable aux yeux du Lord. Ce d’autant plus qu’il occupe un poste de Langue-de-Plomb au Ministère, et qu’il ne manque pas de se faire une place de marque dans le cœur de ses collègues.

Baguette : Avant son entrée à Durmstrang, le jeune Antonin fit un tour par la boutique de Gregorovitch, le fabricant de baguettes magiques le plus réputé en Europe de l’est. Il était le meilleur, alors bien entendu, c’est à cet endroit que Dolohov reçut sa première et dernière baguette. Il est particulièrement attaché à celle-ci et fait très attention à ne pas abîmer son outil de travail. Cette baguette mesure 29,4 cm et a la particularité d’être rigide. Réalisée en en bois de prunellier et un ventricule de dragon à l’intérieur, elle lui permet de manier avec aisance la magie. Mieux encore, sa baguette se prête tout spécialement à l’usage de la magie noire, ce qui est résolument un avantage pour un sorcier qui en use aussi souvent que lui.

Miroir du Riséd : Le désir le plus profond d’Antonin Dolohov est sans aucun doute le cauchemar de tous ceux qui ne partagent pas les idées de Lord Voldemort. Il voit un monde purgé de tous les impurs, un monde aux sorciers et pour les sorciers, où personne ne viendrait plus remettre en cause la suprématie des Sang-Purs. Les Sangs-Mêlés baisseraient les yeux sur son passage et reconnaîtraient leur supériorité, exception faite de ceux qui avaient réussi à obtenir les faveurs du Maître. Les derniers Nés-Moldus ayant survécu en se dissimulant des yeux de l’armée sombre iraient rejoindre leurs amis du même rang, sans aucun espoir d’être sauvé. Mais aussi et surtout, face au Miroir, Dolohov verrait l’exécution publique de tous les membres de l’Ordre du Phoenix, sous ses ordres, en tant que nouveau Ministre de la magie.

Épouvantard : Si Dolohov a peur de quelque chose, c’est sans aucun doute de se retrouver au milieu d’un monde où les Sangs-Purs auraient totalement perdu leurs privilèges, et où ils ne seraient plus rien pour personne. Un monde où sa descendance ne se préoccuperait même pas de porter le nom des Dolohov et de lui faire honneur. Pire encore : que le sang des Dolohov soit souillé par celui des moldus. Non, jamais il ne laissera son épouvantard devenir réalité. Il serait bien capable de s'en prendre à sa propre famille, contrairement à certains collègues qui n'osent pas encore franchir le pas.

Amortentia : On pourrait sérieusement se demander si Dolohov parviendrait à capter la moindre odeur en présence de la potion d’Amortentia. De l’amour ? Il serait bien difficile de trouver chez lui un sentiment aussi fort. Supposons un instant que ce soit possible. La première odeur serait celle de la neige, blanche et pure. Ayant grandi entre Saint-Petersbourg et Durmstrang, les hivers ont toujours été longs et rudes. Alors la neige a toujours eu une part importante dans la vie du Russe, et il lui arrive de ressentir une légère nostalgie s’il lui arrive d’être témoin de la première neige de l’année. Ensuite, une odeur de sang. À chaque meurtre qu’il commet, chaque goutte de sang versée au nom du Maître, c’est un impur de moins dans le monde. C’est un pas de plus vers le monde auquel tous les mangemorts aspirent, alors bien entendu, cela ne peut lui apporter qu’une certaine joie. Enfin, la dernière odeur émanant de la potion serait celle de la vodka, encore appelée eau de vie. Si Dolohov s’est habitué à la bière anglaise, la vodka restera toujours à ses yeux la meilleure boisson alcoolisée du monde.

Compétences magiques

Duels : 9/10. Ce n’est pas étonnant que Dolohov soit si doué en matière de duels. Car Durmstrang l’a parfaitement formé de ce point de vue là. Les duels et la magie offensive étant intégrés dans le programme de l’école depuis l’apport grandiose de l’un des directeurs de l’Institut, Harfang Munter, dans l’éducation des jeunes sorciers d’Europe de l’est. Alors des duels, Antonin en a fait pendant une bonne partie de sa vie, et autant dire qu’il n’en a pas perdu beaucoup.

Potions : 5/10. S’il lui serait difficile de fabriquer une potion de Polynectar, même pour sauver sa peau, Dolohov n’est pas aussi mauvais que l’on pourrait le croire dans cette matière. Il peut réaliser les potions basiques, mais aussi et surtout, des poisons redoutables. Cependant, le Russe manque cruellement de patience pour aller au bout de ses préparations, ce qui lui vaut une compétence moyenne pour les Potions. Dès lors, il fait extrêmement attention à tout ce qu’il avale, afin d’éviter de se faire empoisonner ou pire encore.

Métamorphose : 7/10. Dolohov est très bon en métamorphose, même si ce n’est pas sa spécialité favorite. Il s’agit d’une matière importante pour parfaire l’Art de jeter des Sortilèges, et c’est pour cela qu’il ne dénigre en rien celle-ci, quant bien même il préfère de loin user de Magie noire ou de magie offensive. Il peut faire apparaître des cordes depuis sa baguette magique par exemple, signe d’une grande maîtrise de la Métamorphose. Cependant, jamais il ne pourra devenir un Animagi.

Sortilèges : 8/10. Antonin est très doué en Sortilèges, ce qui n’est pas vraiment étonnant au vue de sa capacité magique pour les Duels. L’enseignement de cette matière à Durmstrang étant excellent, et des années de pratique derrière lui rendent le mangemort redoutable en face à face, avec des sortilèges à la fois précis et puissants. Par ailleurs, il faut également préciser que Dolohov n’a même pas besoin de formuler ses sortilèges à haute voix pour s’attaquer à quelqu’un, tellement son niveau en la matière est élevé. Un adversaire très dangereux, un tueur à la baguette particulièrement bien aiguisée ; un atout indéniable pour le camp des mangemorts, puisqu’il est toujours là pour rattraper l’impétuosité des plus jeunes membres du groupe encore inexpérimentés en la matière.

Légilimancie : 7/10. Dolohov est très bon, pour le plus grand malheur de ses ennemis et des personnes qu’il déteste le plus. Pas aussi bon que Lord Voldemort, certes. Cependant, il a longtemps cultivé cette matière, depuis son plus jeune âge semble-t-il. N’est-ce pas une avantage incontestable que de pouvoir lire l’esprit de son adversaire ? D’accéder aux recoins les plus sombres d’un individu, de pouvoir trouver ses faiblesses et les exploiter dans son propre intérêt ? Manipuler ses adversaires, voilà quelque chose qui plaît beaucoup à Antonin. Être Legilimens lui permet de lancer des Sortilèges Impardonnables plus puissants que ceux lancés par ses amis mangemorts. Gare à ceux qui se retrouvent face à lui, on ne le dira jamais assez.

Occlumancie : 3/10. La patience est une vertu que le Dolohov n’a certainement pas cultivé au fil des années. S’il n’est plus le turbulent élève de Durmstrang et qu’il s’est assagi, il serait incapable de vider son esprit  bien longtemps. Peut-être suffisamment longtemps pour s’attaquer à son adversaire : après tout, la meilleure défense n’est-elle pas l’attaque ?

Quidditch : 1/10. Il fut un temps où Dolohov était très bon pour virevolter sur un balai magique. En raison du domaine très étendu de l’Institut Durmstrang, les élèves aiment beaucoup voler des heures durant, afin d’explorer le moindre recoin des territoires autorisés. Cependant, le Russe n’en a plus réellement l’utilité aujourd’hui, préférant de loin transplaner lorsqu’il le peut, ou bien tout autre moyen de locomotion magique.

Divination : 0/10. Dolohov ne dénigre pas cette discipline, bien au contraire. Travaillant au Département des Mystères, il a pu entrevoir la force de cette matière. La Divination n’a cependant jamais éveillé sa curiosité. À l’âge de 45 ans et après avoir eu l’occasion de rencontrer un grand nombre de charlatans, Dolohov se demande tout de même bien s’il reste encore des sorciers avec le Troisième Œil, où si le fait de voir des nés-moldus et des moldus souiller le sang des sorciers a fini par avoir raison de ce don inestimable.


ϟ Pseudo/prénom : .kane/Hestia ϟ Âge : 24 ans ϟ Fréquence de connexion : souvent  :cutie: ϟ Ce personnage est : un scénario ϟ Où nous avez-vous connu : bazzart toujours ϟ Le mot de la fin : :morsmordre:  


lost in the darkness.
We find delight in the most loathsome things.




Dernière édition par Antonin Dolohov le Mar 26 Déc - 19:49, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 322
▪ points : 501
avatar
Antonin Dolohov
MessageSujet: Re: Dolohov | The devil beside you   Sam 23 Déc - 15:05

durmstrang : a history




Maksim Dolohov n’aurait pu rêver mieux pour redorer le blason de sa famille que la naissance d’un fils. Ces dernières années n’avaient pas été très prolifiques. Le Chef de famille avait dû faire profil bas, lorsque le Gouvernement russe fraichement débarqué après la Révolution russe avait commencé la chasse aux plus riches et éminentes dynasties de sorciers du pays. Il avait dû littéralement se mettre à genoux devant eux lorsque ceux-ci étaient venus frapper à sa porte, afin de prouver qu’il n’était en aucun cas hostile cette nouvelle idéologie, où tous les sorciers seraient égaux. Son honneur avait été bafoué à un point où il se demandait comment ils allaient se relever un jour. Mais au moins, sa famille n’avait pas subi de représailles, et tapis dans l’ombre, les Dolohov re-gagneraient le pouvoir qu’ils avaient perdu en une nuit il y a des années de cela. Ce jour-là constituait la première étape : Antonin Dolohov serait le porteur des valeurs de cette famille. Et peu importait que sa mère soit morte en lui donnant la vie.

♣♣♣

Le petit Antonin s’amusait non loin du manoir familial en compagnie de son tuteur. Sa belle-mère Whilhelmina souhaitait se reposer tranquillement, profitant du fait de porter un nouvel héritier Dolohov pour faire entendre ses caprices. Après tout, cette femme n’allait plus bénéficier de la même attention de la part de la maisonnée une fois la progéniture venue au monde. Cependant, cela ne dérangeait pas celui qui était encore pour le moment enfant unique. Il aimait beaucoup jouer dans la neige, jusqu’à ce que ses mains et ses pieds menacent de se décoller de son corps, gelées à travers les nombreuses couches de vêtements qu’il portait. Ce jour-là, il avait eu la chance de rencontrer un autre petit garçon de son âge environ, Igor. Ils n’avaient pas eu le temps de se présenter de manière détaillée, mais la bataille de boules de neige faisait rage. Lorsqu’ils décidèrent de prendre une pause, ils s’installèrent auprès du feu que le tuteur avait préparé, en sirotant un chocolat chaud. Ce fut Igor qui brisa le silence : « Tu veux venir à la maison après ? On pourra regarder la télé ! Mes parents ont réussi à en avoir une il y a quelques temps. » Antonin fronça les sourcils, ne comprenant pas ce que lui disait le petit garçon. « Regarder quoi ? » s’enquit-il, en jetant un coup d’œil à son tuteur dans l’espoir qu’il intervienne pour quelques explications. Celui-ci commença à montrer des signes de nervosité. « La télévision. Une télé quoi ! Ils passent des dessins animés à cette heure-ci. » Le Dolohov était un garçon de presque onze ans. Il se savait intelligent, et ne pas comprendre ce que lui racontait ce gamin commençait à l’irriter. Car lorsqu’il rencontrait les enfants des amis de ses parents, il n’y avait aucun problème de compréhension entre eux. Alors si problème il y avait, c’était ce garçon… Un moldu ? Il n’en avait jamais rencontré, car les moldus étaient interdits de séjour chez les Dolohov. Ces êtres étaient indignes de respirer le même air que les sorciers, a fortiori celui des sangs-purs. Ils étaient impuissants et pathétiques Ils étaient absolument inutiles. À cause d’eux, les sorciers devaient vivre cachés, sans pouvoir afficher leurs pouvoirs au grand jour. Si cela ressemblait à un discours appris par cœur, le jeune Dolohov y croyait pourtant déjà dur comme fer à cette époque.

Antonin avait appris que les moldus utilisaient des expressions étranges et qu’ils ignoraient tout du monde magique. Il n’était pas difficile de percer le mystère. « Pourquoi ne pas venir au Manoir, et faire une Bataille explosive version barbare ? » proposa Antonin en retour, d’une voix calme. Lorsqu’il lut l’incompréhension dans les yeux d’Igor, il n’eut plus aucun doute. Il se leva brusquement, comme si on venait de lui brûler l’arrière-train, une rage sans pareille naissant en lui. « Sale moldu ! Tu oses mettre les pieds dans le domaine des Dolohov ?  » Ce qu’il se passa ensuite était flou. Cependant, les Dolohov durent payer une lourde compensation aux parents du petit Igor, qui allait garder des séquelles de sa courte amitié avec Antonin Dolohov pour le restant de sa vie.

♣♣♣

Dolohov avait réussi à se faire une place au Ministère de la magie. Son nom ouvrait fort heureusement de nombreuses portes. Il s’était hissé à un poste au cercle très fermé. La question qui se posait réellement était de savoir pour quelle raison un jeune homme tel que lui avait décidé de quitter son pays natal, afin de rejoindre l’île anglaise. Après tout, l’héritier des Dolohov était sans aucun doute susceptible de devenir l’un des leaders sur monde magique de l’Europe de l’est, du fait de son rang et de son intelligence. La visite d’un certain Tom Riddle y était sans aucun doute pour quelque chose. Une discussion sur l’avenir du monde magique avait aidé l’intrépide Dolohov à avoir une vision plus globale de la situation, et de ce qu’il faudrait impérativement réaliser pour y remédier. Riddle était un homme qui savait manier les mots. Son charisme ne laissait personne indifférent. Cependant, ce n’était pas ce qui avait convaincu Dolohov de rejoindre ses rangs. Ses idées l’avaient fait. Car il était clair qu’un renouveau était nécessaire dans le monde magique. Il l'avait compris dès sa plus tendre enfance en réalité, à la lumière des enseignements de son paternel. Les sangs-purs avaient perdu le respect qui leur était dû, et tout le monde trouvait cette situation tout à fait normal. Ce qui n'était pas normal, c'était que certaines écoles avaient cru bon de considérer les nés-moldus comme étant dignes de recevoir une éducation magique par exemple. Quel altruisme, vraiment. Durmstrang au moins n'avait pas sombré dans la même bêtise que Poudlard, en refusant catégoriquement d'accueillir les nés-moldus. De nombreux sujets avaient été abordés, et sur de nombreux points les sorciers étaient d'accord. Finalement, il n’avait jamais parlé de cette entrevue à sa famille. Ces derniers d’ailleurs ne voyaient aucun problème à ce que l’aîné parte faire ses preuves dans un pays étranger ; Maksim Dolohov préférait que son fils apprenne à la dure, même s’il continuait de le financer en grande partie. Antonin avait donc rejoint l’Angleterre. Il s’était rapidement habitué au train de vie londonien, et ses nouveaux amis l’y aidaient grandement. Ce fut alors que leur grande croisade commença.


♣♣♣

Dolohov réajusta son long manteau noir, en faisant attention à ce qu’il ne reste aucun pli. Ce n’était nullement par nervosité ; Antonin Dolohov n’était jamais nerveux. Il était simplement un perfectionniste, que ce soit dans la manière dont il apparaissait aux yeux du monde, ou bien dans tout ce qu’il entreprenait. Du fait de son rang, il devait toujours apparaître sous son meilleur jour, et d’autant plus en cette période de guerre. Il ne fallait pas éveiller les soupçons, surtout en raison des récentes rumeurs pesant sur son compte. N’ayant toujours pas réussi à se débarrasser de l’un des plus fervents partisans de Lord Voldemort, l’Ordre du Phœnix s’employait à faire courir des rumeurs sur son allégeance envers celui-ci. Innocent until proven guilty. Ces vaines tentatives de cette bande de miséreux l’amusaient pour le moment ; mais il n’avait certainement pas la patience d’un ange. Dolohov rêvait du jour où il verrait les corps inertes de leurs opposants. Mais pour l’instant, il maintenait une façade lisse et sans défaut, impossible à déchiffrer. Durant la journée, il se rendait au Ministère, afin de continuer son travail au Département des Mystères. Durant la nuit et lorsque le Maître ne lui confiait aucune mission, il arpentait les rues de Londres, que ce soit le Londres sorcier ou le Londres moldu, à la recherche d’âmes perdues, qui n’étaient d’aucune utilité au monde qu’ils souhaitaient créer. Sa baguette, prolongement de sa main, s’occupait de tuer ses victimes dans les plus atroces souffrances, presque par automatisme. Parfois, Dolohov les utilisait comme cobayes pour les sortilèges qu’il lui arrivait de créer à ses heures perdues. Et alors, la souffrance était d’autant plus terrible si le sortilège n’avait pas encore atteint la perfection. C’était souvent le cas, car créer une formule magique n’était pas aussi aisé que cela paraissait. D’ailleurs, la soirée promettait d’être intéressante, car il souhaitait expérimenter sur quelques moldus un nouveau sortilège de sa création. Un sourire carnassier aux lèvres, le Mangemort transplana depuis son appartement pour rejoindre Rowle et quelques autres de leurs camarades. Let the night begin.



lost in the darkness.
We find delight in the most loathsome things.




Dernière édition par Antonin Dolohov le Mar 6 Fév - 7:03, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 158
▪ points : 140
avatar
Fabian Prewett
MessageSujet: Re: Dolohov | The devil beside you   Sam 23 Déc - 15:16

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 322
▪ points : 501
avatar
Antonin Dolohov
MessageSujet: Re: Dolohov | The devil beside you   Dim 24 Déc - 10:45

Prewett :gneheh: :impero:


lost in the darkness.
We find delight in the most loathsome things.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 271
▪ points : 389
avatar
Moreen O'Cahan
MessageSujet: Re: Dolohov | The devil beside you   Dim 24 Déc - 11:34

Tu es trop sexy :bave: ! Je te souhaite la Rebienvenue :cutie:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 202
▪ points : 175
avatar
Severus Snape
MessageSujet: Re: Dolohov | The devil beside you   Dim 24 Déc - 11:38

Sacré DC ! :) Welcome back !


i'm the shadow
behind the sun.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Dolohov | The devil beside you   Dim 24 Déc - 13:14

Un Mangemort !! :woohoo:
Super choix de DC !
Rebienvenue à toi et bon courage pour la suite de ta fiche :a:
Revenir en haut Aller en bas
▪ messages : 322
▪ points : 501
avatar
Antonin Dolohov
MessageSujet: Re: Dolohov | The devil beside you   Dim 24 Déc - 17:08

Merci beaucoup à vous trois ! J'espère être à la hauteur :sirius:


lost in the darkness.
We find delight in the most loathsome things.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 186
▪ points : 516
avatar
Andromeda Tonks
MessageSujet: Re: Dolohov | The devil beside you   Mar 26 Déc - 21:26

Fiche Validée !

Parfaite comme d'habitude :cutie: j'aime que tu aies parlé un peu de l'histoire de la Russie et fait un lien avec la fuite de Dolohov! J'aime aussi que tu n'aies pas cherché à justifier sa méchanceté, du coup le résultat est parfait, il est bien froid & flippant, un bon gros méchant comme on les aime :l:

Maintenant que le plus dur est passé, voici quelques conseils pour poser tes valises sur le forum. Je t'invite dans un premier temps à aller recenser ton avatar dans le registre maintenant qu'il est validé. N'oublie pas non plus de te familiariser avec le système des points et à aller lire les annexes si ce n'est déjà fait.

Tu peux également et dès à présenter ouvrir ta fiche de liens et créer jusqu'à trois scénarios si tu en as besoin. Si tu as encore la moindre question à propos du forum, je suis toujours disponible par mp. Et, bien évidemment, la chatbox et le flood sont à ta disposition de jour comme de nuit !

Bon jeu sur FLOO POWDER ! :cute:


comfortably numb
There is no pain you are receding. A distant ship's smoke on the horizon. You are only coming through in waves. Your lips move. But I can't hear what you're saying

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dolohov | The devil beside you   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dolohov | The devil beside you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER :: lumos :: the sorting hat :: fiches validées-
Sauter vers: