[flashback] Wish we could turn back time to the good ol'days - Andromeda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▪ messages : 198
▪ points : 119
avatar
Ted Tonks
MessageSujet: [flashback] Wish we could turn back time to the good ol'days - Andromeda   Dim 4 Fév - 13:43

20 décembre 1970, 18h57.

Ted attend au pied de la longue volée d’escaliers de la tour d’astronomie, lieu de tous ses rendez-vous avec Andromeda depuis qu’ils s’étaient rapprochés d’assez près pour devoir se cacher. Il y avait bien longtemps qu’il n’y avait mis les pieds, pourtant le voilà, boule au ventre, à faire les cent pas. Le rendez-vous a été donné à dix-neuf heures et il sait qu’elle viendra, pourtant il y a un quart d’heure déjà qu’il est là, tout stressé, à se tordre les mains comme aux premiers jours.

Il faut dire que le bal de la veille, organisé par Poudlard pour Noël, a suffi à rendre à Tonks toutes ses incertitudes. Il venait de quitter Sarah, la demoiselle avec laquelle il s’était évertué à sortir pour tenter d’oublier Andromeda Black, la même qu’il avait fini par embrasser la veille. L’erreur n’était pas là – il comptait quitter sa petite Poufsouffle trop parfaite depuis bien longtemps, elle ne lui apportait rien sinon l’impression de passer le temps -, mais dans le fait qu’Andie et lui ne s’étaient pas cachés. Aucun doute que la famille Black était déjà au courant de l’incident. Emporté par le moment, il n’avait pas réfléchi. Il ne réfléchissait jamais, Tonks. Trop jeune, trop naïf pour comprendre les conséquences de ses actes.

Et pourtant, il n’en regrettait pas la moindre seconde. Il avait rêvé de recoller les morceaux avec l’ouragan de sentiments que représentait Andromeda. Ça ne le quittait pas depuis qu’elle avait décidé d’en rester là avec lui, six mois plus tôt. Aussi, il sautait sur l’occasion, allait également en profiter pour s’excuser. Ted Tonks était un crétin – ni les pimbêches auxquelles il brisait le cœur, ni Andie n’avaient tort sur ce point -, mais un crétin plein de bonne volonté. Pas méchant du tout, au contraire.

Soudain, des pas se font entendre. Dix-neuf heures pile. Elle est là. Le cœur de Ted rate un battement et il s’efforce de rester immobile, pour ne pas qu’elle pense qu’il est nerveux. Pourtant, nerveux, il l’est. Et bien trop pour que ce soit raisonnable. Lorsqu’elle se plante devant lui, il ne sait pas : est-ce qu’il l’embrasse ? Lui fait la bise ? Garde ses distances, plutôt ? Etrangement, cette question ne l’avait pas traversé avant cet instant précis et il se contente de lui sourire timidement.

- Hey, Black. Je suis content que tu sois venue.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 184
▪ points : 515
avatar
Andromeda Tonks
MessageSujet: Re: [flashback] Wish we could turn back time to the good ol'days - Andromeda   Lun 5 Fév - 23:48

Andromeda est ponctuelle. Oh elle aurait pu arriver en avance, son cœur ne lui en aurait pas voulu pour ça, mais elle reste une Black, et elle n'a aucune envie d'avoir l'air désespérée en arrivant avant l'heure indiquée par le hibou de Tonks. Pourtant désespérée elle l'est, à l'idée de passer un moment seule avec son ancien petit ami. Narcissa a pris le Poudlard Express, comme bon nombre des sang-purs insupportables de sa maison, et pour la première fois, la jeune fille se sent apaisée, maintenant qu'ils sont tous rentrés chez eux. Andromeda est désormais libre d'agir comme bon lui semble. Cette liberté à un prix pourtant, et à l'heure qu'il est il n'est déjà plus possible de faire marche arrière. Les fiançailles sont annulées, et ses parents furieux. Ce baiser, elle ne le regrette pas pour autant, même si elle aurait pu encore une fois blâmer le né-moldu pour son manque de discrétion. Ce n'était pas entièrement sa faute... Pas entièrement.

A dix-neuf heures, elle est pourtant en bas des escaliers de la tour d'Astronomie, faisant face à Ted, qui appréhende très certainement leur conversation à venir. Andromeda a toujours eu un don particulier pour mettre le blond mal à l'aise. « Tu pensais que je ne viendrais pas ? » Un demi sourire s'esquisse au coin de ses lèvres. Ce qui les attend n'a rien de rassurant, et pourtant, le temps d'un regard, Andromeda se permet d'agir comme une adolescente normale qui joue au jeu de la séduction sans penser à ce qui l'attend à la sortie de l'école. Elle est loin des considérations de sang, loin de la peur constante qui forme une boule au creux de son estomac, du moins pour une soirée. « C'est une drôle d'idée. Je veux dire, je n'ai plus grand chose à perdre maintenant. » Elle s'approche légèrement, bien qu'étonnamment entreprenante. « Enfin, je suppose que je n'ai plus qu'à espérer qu'Amanda se trompe vraiment à ton sujet. Amanda ou Sarah d'ailleurs... » Malgré l'humour, la brune a vraiment besoin de savoir qu'ils n'ont pas fait tout ça pour rien.


comfortably numb
There is no pain you are receding. A distant ship's smoke on the horizon. You are only coming through in waves. Your lips move. But I can't hear what you're saying

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 198
▪ points : 119
avatar
Ted Tonks
MessageSujet: Re: [flashback] Wish we could turn back time to the good ol'days - Andromeda   Mar 6 Fév - 18:59

Avant de recevoir son hibou de confirmation, oui, il pensait qu’elle ne viendrait pas. Il l’aurait mérité, bien plus que la considération dont elle fait preuve à son égard après qu’il ait enfoncé un peu plus loin encore le clou dans ses problèmes familiaux. Ted Tonks n’a pas encore la maturité nécessaire pour réfléchir à ses actes et ne prend conscience des conséquences que trop tard, une fois que c’est fait. La beuglante du petit déjeuner fait partie des prises de conscience. Et ce n’est pas tant les insultes de Druella Black à son égard qui l’ont fait tiquer – celles-là même dont Andromeda s’excusait dans son hibou -, mais bien celles à l’égard de sa propre fille. Tonks, qui a toujours connu les joies et les exaspérations parfois d’une famille nombreuse et aimante a beaucoup de mal à encaisser qu’une mère puisse parler de la sorte à sa fille. Ou essayer de la forcer à se marier. Ou la jeter hors de chez elle pour une « mauvaise » fréquentation.

Et si Ted est rongé par la culpabilité, c’est précisément la raison pour laquelle il a pensé qu’elle refuserait catégoriquement de le voir. Pourtant, c’est tout l’inverse, et Black se montre même très entreprenante. Alors, il se laisse un peu aller, s’autorisant un sourire en coin, et il s’accoude au mur le plus proche. La vérité, c’est qu’Andromeda lui a manqué. La croiser tous les jours n’était clairement pas assez pour lui. Il reste un adolescent et en dehors de la culpabilité, l’instant partagé la veille a suffi à lui rendre un peu d’espoir, un peu de confiance.

Il grimace, presque amusé.

- Elle n’a pas tort, Black, je suis un crétin, on ne va pas le nier. Ted s’approche un peu, un peu trop, même, réduisant considérablement la distance entre eux. Ses doigts se risquent timidement à caresser sa joue, ses yeux se plantent dans les siens. Il suffit de voir comment j’ai réussi à te causer une beuglante ce matin. Encore.

Il hausse les épaules, grimace un peu. Son visage n’est qu’à deux centimètres de celui d’Andromeda et il rêve de l’embrasser encore, de cesser la torture. Mais il veut que les choses soient réglées, avant. Faire tout ça dans le bon ordre, même s’il a déjà été rompu la veille au bal.

- Je suis désolé d’être un con, d’accord ? Ca changera peut-être jamais, je pourrais potentiellement dire n'importe quoi toute ma vie mais je veux… écoute, c’est en grande partie ma faute, tout ce qui t’arrive, et je veux en être, ok ? On est bien, toi et moi. On l'a toujours été. Et... tu m'as manqué, Black.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 184
▪ points : 515
avatar
Andromeda Tonks
MessageSujet: Re: [flashback] Wish we could turn back time to the good ol'days - Andromeda   Mer 7 Fév - 23:35

Andromeda secoue la tête amusée. Malgré la beuglante, l'avenir incertain qui l'attend à la sortie de l'école, cet imbécile de Tonks arrive encore à lui arracher un sourire. C'est un sacré crétin à ses heures c'est vrai, il est aussi le seul véritable ami qu'elle ait jamais eu. Elle se souvient de leurs premiers regards échangés, des parties de bavboules endiablées, des entraînement de Quidditch sous la fine pluie écossaise... En dehors des conséquences dramatiques de leur relation, il y a eu beaucoup de bons souvenirs. Des bons souvenirs qu'il serait stupide de regretter maintenant. Du moins, c'est ce qu'il faut se dire.

Andromeda peine à réaliser la portée de sa décision. Toujours sous le choc de la lettre ensanglantée qu'elle a reçu de sa mère Druella, son esprit semble se refuser d'appréhender les conséquences qui vont logiquement suivre. Beaucoup de choses vont changer, mais la distance qui se réduit inévitablement entre elle et Tonks l'empêche d'y prêter une grande attention. Son souffle sur sa peau la fait frisonner. Et lorsque sa main éffleure sa joue, celle d'Andromeda rejoint sa nuque. « Tu ne me causes que des problèmes, il n'y a rien de nouveau à cela Tonks. » Elle réplique, non sans un sourire triste cependant. « L'inverse est aussi vrai. » Elle hausse une épaule, laissant sa main glisser doucement dans son dos. « Mais après tout, qu'est-ce qu'on peut y faire ? C'est un peu trop tard pour faire marche arrière maintenant, non ? » Indéniablement. Retourner auprès des siens après une telle trahison, n'aurait aucun sens. Cela fait bien longtemps qu'Andromeda et les siens ne partagent plus les mêmes valeurs. Pas assez idiote à leur goût. La cohabitation ne fonctionnerait plus.

Ses yeux se perdent dans le regard azur de Tonks, et elle oublie le reste une fois de plus. Il n'y a rien à hair dans cet homme là. Rien qui puisse justifier qu'elle l'abandonne ici, au pied de la tour d'astronomie. Alors elle reste, fait même un pas de plus en avant, ravie que leur souffles se mêlent dans une intimité toute retrouvée. « Tu diras n'importe quoi toute ta vie, et ça fera partie de ton charme. J'ai juste besoin de savoir que tu ne m'abandonneras pas. Tu crois que tu peux faire ça Tonks ? » Elle a tout perdu, si ce n'est sa dignitié, elle a besoin qu'il en prenne soin.


comfortably numb
There is no pain you are receding. A distant ship's smoke on the horizon. You are only coming through in waves. Your lips move. But I can't hear what you're saying

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 198
▪ points : 119
avatar
Ted Tonks
MessageSujet: Re: [flashback] Wish we could turn back time to the good ol'days - Andromeda   Jeu 8 Fév - 1:14

Il hoche doucement la tête en signe d’approbation, posant son front sur celui d’Andromeda. Incontestablement, au sens propre comme au figuré, toute marche arrière est désormais impossible. Ils ont essayé, pourtant. Se séparer pour se préserver, comme si cela effacerait ce que le monde entier semble considérer comme un péché fatal. Pourtant, inlassablement, ils se retrouvent. Et peut-être est-ce parce que c’est comme ça, qu’il ne sert à rien de lutter contre les évidences. Ted Tonks et Andromeda Black sont, peut-être, destinés à exister ensemble et à tout partager. Les moments de joie comme les moments de peine, des franches rigolades aux familles cruelles en passant par les visites à l’infirmerie. Parce que c’est comme ça qu’ils sont au meilleur d’eux-mêmes : ensemble contre tous.

Ted ne s’est que rarement senti aussi vivant qu’en ce moment, à deux secondes à peine de prendre la décision qui scellerait le reste de sa vie, celle qui lui vaudrait de vivre sous protection constante à jamais mais aussi – et surtout – de le faire mieux entouré que ce qu’il ne mérite vraiment. Les inquiétudes d’Andromeda lui arrachent un sourire bienveillant. Elles sont plus que compréhensibles, sa réputation l’a toujours précédé. Et même sans ça, personne au monde ne peut jurer avec certitude avoir rencontré son âme sœur à dix-sept ans. Pourtant, Ted est sûr de lui. Son sourire s’élargit et ses doigts se perdent dans l’ébène des cheveux de la jeune femme. Et soudain, il brise définitivement toute la distance qui les séparait encore.

Le baiser est long, profond, a comme un goût de soulagement pour Tonks. Mais s’il aimerait le prolonger, il n’a pas encore formulé sa promesse à voix haute. Son regard se plonge dans celui d’Andromeda, et son front ne quitte pas le sien, incapable de trop s’éloigner d’elle.

- Je ne t’abandonnerai pas, Black. Jamais. Peu importe les conséquences, je le vivrai avec toi. Tu peux compter sur moi.

Il ne croit pas si bien dire, loin d’imaginer ce qui les attendra à la sortie de Poudlard, lorsqu’il sera obligé de grandir trop vite, de mûrir en quelques semaines. Mais il l’a choisi. Et jamais, pas une seule fois, Tonks ne regrettera cette décision.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 184
▪ points : 515
avatar
Andromeda Tonks
MessageSujet: Re: [flashback] Wish we could turn back time to the good ol'days - Andromeda   Sam 10 Fév - 19:48

Andromeda le laisse s'approcher, déposer ses lèvres sur les siennes comme elle l'a laissé faire de longs mois l'année précédente. Tout semble parfait ici, dans le calme d'un château abandonné pour les fêtes de fin d'année. Il ne savent décidément pas ce qui les attends. Ils en ont une vague idée tout au plus, se préoccupent plutôt de vivre leur amourette comme le feraient deux adolescents co-dépendants. Andromeda aimerait être prudente, mesurée, mais il y a une sorte de désespoir dans la façon dont elle s'empare des lèvres de Tonks. Le né-moldu lui, n'a pas changé, la facilité avec laquelle elle s'abandonne dans ses bras non plus. Ils ont tout à perdre et pourtant tout à gagner. Leur décision est prise, inévitable, et il n'y a pas grand chose à ajouter.

Lorsque leur lèvres se séparent, les yeux d'Andromeda se posent un instant dans ceux de Tonks. Elle hoche la tête, et son doigt vient effleurer doucement les lèvres de l'homme qu'elle vient d'embrasser. « Très bien. » Elle se contente d'ajouter, son cœur s'agitant douloureusement dans sa cage thoracique néanmoins. Malgré son souffle court et ses joues roses, Andromeda reste réservée lorsqu'il s'agit de ses sentiments. Pour la brune, il n'est pas toujours évident de s'épancher. Et si les mots lui manquent parfois, elle caresse la joue de Tonks avec une tendresse qui ne trompe pas. Remise de ses émotions, elle l'invite d'ailleurs à s'asseoir près d'elle sur l'une des marches qui mène à la tour d'astronomie. Ils n'ont finalement pas beaucoup discuté, mais leurs mains liées et la tête d'Andromeda posée sur l'épaule de Tonks en disent long sur leur avenir ensemble.

« Je suis désolée si je t'ai fait du mal. Je pensais que tu serais bien mieux débarrassé de moi. Je le pense encore parfois, mais... » Elle s'interrompt cherchant ses mots. Leur relation n'est pas facile à expliquer. Elle s'y contraint cependant. « Je ne sais qu'être égoïste. Et toi.. Tu ne me facilites pas la tâche. » Elle hausse une épaule caressant doucement sa main dans la sienne.


comfortably numb
There is no pain you are receding. A distant ship's smoke on the horizon. You are only coming through in waves. Your lips move. But I can't hear what you're saying

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 198
▪ points : 119
avatar
Ted Tonks
MessageSujet: Re: [flashback] Wish we could turn back time to the good ol'days - Andromeda   Ven 2 Mar - 22:53

Sur les marches de la tour d’astronomie, la promesse de Ted prend toute son ampleur. Il n’a pas choisi de s’amouracher de l’une des sœurs Black, et que le monde entier semble le lui reprocher ne lui a jamais paru juste. Dès lors, il sait que son quotidien sera ponctué par les reproches et les regards noirs, et qu’en quittant Poudlard, Bellatrix l’attendra probablement déjà sur le quai de la gare. Il sait aussi qu’il devra être d’autant plus présent dans la vie d’Andromeda qui, par ce baiser échangé, vient de sceller définitivement son destin. Le futur ne leur réserve pas que bonheur et tendresse, même s’ils sont tous deux prêts à y faire face. Ted est incapable d’imaginer sa vie sans Andie à ses côtés, elle qui est sa meilleure amie et sa confidente avant même d’être la femme qu’il épousera un jour. Et l’idée qu’elle se considère comme égoïste alors qu’elle renonce aujourd’hui, pour de bon, à sa famille de sang pour un gosse de dix-huit ans, ne convient pas à Ted qui secoue la tête avec vigueur.

- On ne se débarrasse pas aussi facilement de Ted Tonks, plaisante-t-il, sans grande joie mais dans sa bienveillance habituelle. Je suis tenace, comme mauvaise herbe. Désolé, Black.

Ses doigts se resserrent sur ceux de la brune tandis que son autre bras se loge autour de sa taille. Il soupire doucement. Andromeda Black est la personne la moins égoïste qu’il connaisse et ceux qui lui ont mis le contraire dans la tête sont bien misérables. Une famille d’égocentriques n’ayant pas la moindre once de remords à manipuler leur propre sang, leur propre fille. Tonks ne comprend pas, ne comprendra probablement jamais, lui l’enfant prodige d’une fratrie soudée. Tout ça le dépasse.

- C’est moi qui suis désolé, finit-il par avouer, penaud. Je n’ai jamais pensé que je ferais tant de dégâts, si j’avais su…

Ted a bien du mal à imaginer ce qu’il serait à l’heure actuelle s’il n’avait jamais abordé Andromeda comme il est en train de sous-entendre. Probablement la caricature de l’adolescent sportif et qui se sait attirant, ce que le monde entier aurait attendu de lui, pour être honnête. Ce que tout Poudlard le prédestinait à être. L’idée ne l’enchante pas. Il en a eu un aperçu bien décevant au début de l’année scolaire et il préfère de loin sa sang-pur à toutes les jolies blondes irréprochables de Poufsouffle. Il grimace, se rendant soudain compte du problème qu’il finit par énoncer à voix haute :

- Si j’avais su, je l’aurais quand même fait. Je suis horrible.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 184
▪ points : 515
avatar
Andromeda Tonks
MessageSujet: Re: [flashback] Wish we could turn back time to the good ol'days - Andromeda   Sam 3 Mar - 18:55

Andromeda le fixe, à la fois amusée et éternellement triste. Une combinaison qui lui ressemble finalement très bien. Se débarrasser de lui aurait été très facile en réalité, il aurait simplement fallu qu'elle le déçoive sans ne jamais revenir en arrière. Il n'aurait pas insisté, même avec la meilleure volonté du monde. C'est ce que finissent par faire les gens bien. Ils se débarrassent de ce qui empoisonnent leur existence, et il s'en vont tout simplement. La raison de son acharnement est bien plus profonde qu'il n'y parait. Il a compris ce que d'autres ont refusé de voir avant lui. Andromeda Black n'avait pas sa place dans cette famille qui était la sienne. Trop intelligente peut être. Ils ne sauront jamais ce qui les a menés à sceller leur destin sur ces marches de pierre. Ce qui est fait est fait de toute évidence. Les insultes qu'elle ignorait autrefois ne peuvent plus effleurer ses oreilles sans lui poignarder le cœur au passage. Les gens changent tout simplement, il faut croire. Andromeda quant à elle, fixe le vide en face d'elle puis murmure presque pour elle même. « Et si ce n'était pas toi la mauvaise herbe ? » Une réponse évidente à une question qui se pose plus vraiment.

Elle aimerait s'affranchir de cette nostalgie, croit naïvement qu'elle finira par s'en aller avec le temps. Pourquoi regretterait elle une bande de racistes suprémacistes qui n'hésitent pas à torturer leurs enfants pour les discipliner, des sœurs qui préfèrent se plier aux exigences familiales plutôt qu'à s'offrir le luxe de réfléchir quelques secondes ? Son monde est malade, et il y a sûrement toutes les raisons du monde de l'abandonner derrière elle. Et pourtant... Ses pensées sont aussi noires que le nom qu'elle porte. Elle a besoin de croire que Tonks est la solution à tous ses problèmes. Il ne l'a jamais laissé tomber, c'est vrai. Un des rares à pouvoir s'en vanter. « Je ne regrette pas. Pas la peine de t'en vouloir pour ça, va. Il faut sûrement que je m'habitue à l'idée, c'est tout. » Elle hausse une épaule, embrasse le coin de ses lèvres avant de poser sa tête sur son épaule. « A l'allure où les choses vont, Bellatrix finira ses jours à Azkaban, et Narcissa et son imbécile de Lucius se rouleront dans l'or et les diamants sans trop se soucier des gens comme toi. Parfois il faut se rendre à l'évidence, famille ou pas, je n'ai plus grand chose à voir avec eux. A quoi bon se faire du mal Teddy ? Ce n'est pas moi tout ça. Je n'ai pas envie d'y être associée, et je n'ai très certainement pas envie d'épouser un Yaxley. Ça règle le problème. » Ou alors ça ne fait que de le poser, mais c'est encore trop tôt pour le réaliser. « Je n'ai pas envie d'être malheureuse toute une vie, c'est en ce sens que je suis égoïste. »


comfortably numb
There is no pain you are receding. A distant ship's smoke on the horizon. You are only coming through in waves. Your lips move. But I can't hear what you're saying

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [flashback] Wish we could turn back time to the good ol'days - Andromeda   

Revenir en haut Aller en bas
 
[flashback] Wish we could turn back time to the good ol'days - Andromeda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER :: hogwarts :: tours :: tour d'astronomie-
Sauter vers: