Niklaus Dolohov - I'll prove my worth and power

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▪ messages : 24
▪ points : 15
avatar
Niklaus Dolohov
MessageSujet: Niklaus Dolohov - I'll prove my worth and power   Lun 5 Fév - 23:27

niklaus dolohov

ϟ Âge : 24 ans
ϟ Nationalité : Russe, Forcé par son frère à quitter son pays natal, Klaus est bien décidé à le lui faire regretter, en prouvant au reste du monde que le meilleur mangemort c'est lui - et qu'il tient mieux la vodka aussi.
ϟ Métier : Brigade de la police magique, boulot idéal quand on a des pulsions agressives, un besoin inné de dominer. D'autant plus si cela peut permettre de protéger certains camarades - en falsifiant des preuves par exemple, en coinçant des membres de l'Ordre dans l'inégalité aussi. C'est un travail d'action, et Niklaus espère rejoindre le groupe des Tireurs d'Elite, mais il doit d'abord faire ses preuves ...
ϟ Ancienne maison : Durmstrang, tout comme son frère, Niklaus est bien heureux de ne pas avoir fait ses études dans une Ecole où les nés-moldus sont acceptés. Bien que bon, il resta dans l'ombre de son frère, ces professeurs lui rappelant sans cesse qu'il n'était pas assez bien, comme s'ils s'étaient tous passés le mot. Au final, il était bien heureux de quitter cette école. De trouver enfin sa voie. Ce qu'on ne lui laissa bien entendu pas faire.
ϟ Sang : Sang-Pur. Il ne pourrait en être autrement. Sa mère vient d'une famille allemande de Sang-Pure très respectée et son père est un Dolohov, doit-on en dire plus ? Niklaus n'a pas besoin de prouver son sang, cela se sent en lui. Et dans sa magie.  

ϟ Avatar : Bill SKARSGARD

Affiliation : La question ne se pose même pas, Niklaus est dévoué au Lord, convaincu que les nés-moldus ne devraient pas exister, une anomalie génétique qu'ils doivent maintenant rectifier. Ce qu'il se permet de faire avec grand plaisir. Oubliant parfois de rester discret, emporté par son dévouement à la tâche. Mais ne montrant jamais son visage, préférant agir à la sortie de la nuit, à la sortie des bars, quand ces idiots éméchés ne se doutent de rien. Mais il cache ces escapades, falsifie certains documents de la brigade, couvre ses traces. Pas de preuves, pas de meurtre. Il porte la marque sur son bras avec fierté et arrogance, et est le premier à dégainer sa baguette pour effacer le sourire du visage des impurs, et effacer ces impurs de la surface de la Terre.

Baguette : Niklaus s'est rendu avec sa mèche chez Gregorowitch, le meilleur fabriquant de baguette selon lui, et c'est sans surprise qu'il fut choisi par une baguette en beau bois d'ébène, aussi noire que le plumage d'un corbeau, fine et sans aucune aspérité. Mesurant 28,4 cm, soit exactement un centimètre de moins que celle de son frère - comme un rappel qu'il sera toujours en dessous, mais une motivation à s'élever - elle se fait souple, parfaite pour les sorts de métamorphose. et en son sein repose une plume de phénix. Comme elle, sa baguette, est pleine de conviction et ne se laissera pas détourner de son but : remplacer son demi-frère et évincer les indignes de la surface du globe. il ne supporte pas les lâches, ceux qui ne s'assument pas ou qui se cachent.

Miroir du Riséd : Sans hésitation Niklaus se verrait auprès du Lord, à la place normalement attribuée à son frère, Antonin Dolohov le regardant avec animosité dans l'ombre. Jaloux et envieux. Les rôles inversés. Le visage de son père serait illuminé par la fierté. Sa mère n'aurait plus besoin de le houspiller et de lui reprocher de rester à jamais la deuxième femme, la remplaçante. Elle serait la seule aux yeux de son père. C'est un désir qui anime le jeune Dolohov nuit et jour, pas besoin d'un miroir pour le savoir, il ne vit que pour ce moment où il détrônera le roi aux yeux de tous.

Épouvantard : C'est son corps déformé que l'épouvantard va prendre, bien plus gros qu'il ne l'est réellement. Sa plus grande peur, celle de son corps difforme, qui le pousse à peu manger, à toujours faire attention, à se faire vomir parfois. Son corps n'est jamais assez bien, son être non plus. Jamais parfait. Jamais, jamais, jamais.

Amortentia : Bien qu'il ne l'avouera jamais, la première odeur qui arrive aux narines du russe est celle du parfum de sa mère, il la revoit mettre deux gouttes sur ses poignets avant de les frotter délicatement contre son cou, répandant alors une douce odeur d'ambre dans toute la chambre. Suivie de près par l'odeur que dégage un être sous le joug d'un Doloris, peur et douleur se mêlant avec délice. Enfin, une petite touche de vieux cigare, celui qu'il se permet de fumer après une mission bien terminée.


Compétences magiques
Chaque sorcier commence le jeu avec 40 points de compétences magiques, à disposer comme il le souhaite entre les différentes compétences listées ci-dessous. Ces points pourront influencer le jeu, et il est possible d'améliorer chaque compétence au fur et à mesure du jeu. Vous trouverez ici un guide des compétences magiques pour vous aiguiller un peu sur leur impact in RP et vous permettre de mieux les attribuer.

Duels : 08/10 Un peu moins doué que son frère, il était néanmoins excellent dans les duels accepté par l'Ecole, de par sa réactivité et son imagination débordante. Il avait cependant du mal à se refréner et plus d'une fois les professeurs furent forcés d'intervenir pour éviter un "incident fâcheux".
Potions : 03/10 Il serait plus prudent de tenir le jeune homme loin de toutes potions, ses expériences ont été plus désastreuses et dangereuses qu'autre chose et Niklaus a toujours été incapable de respecter une consigne à la lettre.
Métamorphose : 09/10 Très doué en sortilège de Transfert que les étudiants de Durmstrang apprennent tôt, il est également doué pour cette magie complexe. et aussi dans tout sorts de conjuration, il adore particulièrement faire apparaître des animaux et des cordes
Sortilèges : 07/10 Niklaus ne maîtrise pas encore les sortilèges silencieux, source de moqueries supplémentaires que lui infligent Antonin, mais ne se détournera pas de son but tant qu'il n'y sera pas arrivé. Et il y arrivera puisqu'il maîtrise déjà très bien cette matière enseignée dans son École, particulièrement les sorts offensifs, qu'on leur apprend dès la première année.
Légilimancie : 05/10 Niklaus s'entraîne d'arrache-pied, pas parce qu'il apprécie un tant soit peu de lire dans les pensées des gens, au contraire, moins il les voit mieux il s'en porte. Mais son frère est excellent, et le jeune homme s'est mis en tête de le surpasser en tout. Cela passe donc par des heures d'entraînement. Et peut d'avancée car il n'est pas un naturel en la matière.
Occlumancie : 06/10 Cependant, Nik est têtu, borné, et ses entraînements en plus de sa conviction lui permettent de résister aux Imperium mieux que beaucoup d'autres. Un peu paranoïaque, il préfère garder ses pensées pour lui-même.
Quidditch : 02/10 Pourquoi utiliser un balais quand l'on peut transplaner (sans doute la seule chose que son frère et lui ont en commun, en plus de leur conviction) mais Niklaus n'a jamais apprécié cela. Préférant rester emmitouflé dans ses manteaux de fourrures plutôt que d'affronter les gifles glacées du vent sur sa peau.
Divination : 00/10

ϟ Pseudo/prénom : Lizelandre/Mina ϟ Âge : 22 ans ϟ Fréquence de connexion : 5 jours par semaines (c'est sa peau contre ma peau :arrow:) ϟ Ce personnage est : un scénario sublime d'Antonin ϟ Où nous avez-vous connu : ... ϟ Le mot de la fin : I blame Antonin, and VODKA


Dernière édition par Niklaus Dolohov le Ven 9 Fév - 17:09, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 24
▪ points : 15
avatar
Niklaus Dolohov
MessageSujet: Re: Niklaus Dolohov - I'll prove my worth and power   Lun 5 Fév - 23:27

hogwarts: a history


07 janvier 1953
Dans le manoir règne un silence de mort, les pas des elfes de maison se font discrets comme il le leur est ordonné. La neige qui tombe au dehors étouffe le moindre son, Wilhelmina tient dans ses bras menus, un tout petit enfant qui vient de naître. Ses yeux sont déjà ouverts, mais son visage n’arbore aucune expression. Etrangement, il n’a pas pleuré en naissant, comme s’il savait déjà que les cris et les larmes seraient mal vus. Il est blotti contre sa mère, emmitouflé dans une petite couverture en fourrure. On ne sait pas ce qu’il pense, car l’esprit des bébés est impénétrable surtout pour ceux qui ne leur prêtent pas attention. Sa mère, elle, affiche un sourire de fierté et d’arrogance, très ressemblant à celui que portera Niklaus Dolohov dans quelques années. Elle est fière car c’est un nouvel héritier qu’elle amène dans la grande demeure, qu’elle ajoute à l’arbre généalogique des Dolohov. En le berçant doucement, quelques cernes sur les yeux après les efforts fournis pour lui donner la vie, la petite femme brune murmure des mots, une prière, un souhait pour son fils. Celui de se surpasser, de dépasser ce grand-frère qui fait déjà des prouesses. Ainsi la pression se fait sentir sur les frêles épaules de ce nouveau-né. « Je compte sur toi, mon avenir repose sur toi » semble-t-elle lui dire dans chaque caresse, dans chaque soupir. Son père, comme il est de coutume, n’a pas assisté à l’accouchement. Il est entré dans la chambre une fois les draps changés, le bébé lavé, la mère reposée. Il a observé, impassible, ce petit-être aussi brun que sa mère et ses yeux d’un vert amande, puis il a hoché la tête avant de repartir à ses occupations. Peu intéressé par ce petit garçon qui ne lui servait à rien encore. Il leur a tourné le dos et ses bottes ont claqué sur le sol de la grande demeure. Puis le silence est revenu.

Août 1967
Le jeune Niklaus s’observe devant le grand miroir du salon. Pour tout un chacun il paraîtrait plutôt maigre, même émacié. Les joues creuses et le teint blafard. Des muscles qui apparaissent enfin grâce aux longues baignades dans l’eau glacée, et à l’entraînement drastique qu’il s’impose. Seulement voilà, il ne se voit pas comme ça. Alors qu’il mange peu, qu’il en vient à se faire vomir parfois, son corps lui apparaît toujours aussi inchangé, difforme. Tu n’es pas assez bien. Les mots non prononcés de son père résonnent dans sa tête. Il les entend dans son regard froid et dur et dans le dos qu’il lui montre sans cesse. Dans l’indifférence qui augmente dès que son frère si parfait leur rend visite. Dans les silences gênants pendant les repas. Il sait sa mère délaissée, esseulée, et une rage bouillonne en lui. Sa mère est la seule qui le comprend, qui le regarde, c’est aussi le serpent qui siffle son doux venin dans ses oreilles. Sans cesse quand il regarde son reflet, il aperçoit le visage de sa mère qui lui murmure de se dépasser, puis l’ombre de son demi-frère, qu’il admire autant qu’il le déteste. Et puis lui encore, jamais parfait, jamais suffisant. Cette fois pourtant, un sourire déforme ses traits. Sa main dominante tend sa baguette, aussi sombre que la nuit, vers le miroir. Il recule de quelques pas, et d’un murmure « Bombarda » envoie voler en éclat ce reflet qui le dégoute. Il va leur montrer. Il se répète ses mots, même lorsque son demi-frère apparaît derrière lui, mécontent du bruit et des dégâts causés. Même lorsque Antonin Dolohov sort sa baguette en poussant un soupir comme si cela le peinait d'en arriver à de telles extrémités. Alors qu'ils savent tout les deux que tel n'est pas le cas, le grand Dolohov à la baguette facile, surtout quand il s'agit d'éduquer ce petit-frère lors de ses rares voyages en Russie.

31 Décembre 1977
Le grand jour est enfin arrivé, ils vont passer à l’action. Niklaus trépigne d’impatience comme un enfant qui va bientôt recevoir son cadeau de Noël. Lui ne souhaite qu’une seule chose cette année, le succès de la mission. Des blessures graves, et avec un peu de chance, quelques morts. Tout a été bien orchestré, il ne suffit que d’attendre. Ce qui n’est pas la plus grande qualité du jeune homme. C’est un policier, un homme d’action, et sa baguette affectueusement rangée dans la poche intérieure de sa veste le démange. Ses doigts picotent d’excitation. Pour se calmer et penser à autre chose, il a bu plusieurs verres de Vodka, comme le prouve la flasque vide à sa main. Il n’aime pas ce genre de sauteries. Prétendre les aimer, supporter d’être en leur présence. Apparemment, il est arrivé trop tard et a raté l'esclandre entre son frère à moitié nu et des Traitres à leur Sang,. Tant pis, il en a entendu parler et lorsqu’il le croise, il ne manque pas de lui faire une réflexion, sur ses jambes qui ont dû avoir froid, et à quel point la couleur verte doit lui seyait à merveille. Ce qui lui vaut une remarque désobligeante, mais le petit frémissement de son sourcil courroucé lui suffit, worth it. Une petite mise en bouche avant le grand saut.  



Dernière édition par Niklaus Dolohov le Jeu 1 Mar - 11:18, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 39
▪ points : 40
avatar
Annabel Harper
MessageSujet: Re: Niklaus Dolohov - I'll prove my worth and power   Lun 5 Fév - 23:33

PSYCHO JUNIOR :stare: (Moody in me, déso :arrow:)

:l: :l:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 259
▪ points : 238
avatar
Antonin Dolohov
MessageSujet: Re: Niklaus Dolohov - I'll prove my worth and power   Mar 6 Fév - 0:02

:russe: :russe: :russe: you  :russe:  :russe:  :russe:


Spoiler:
 


en vrai :red: :red: :red: :l: :l:


lost in the darkness.
We find delight in the most loathsome things.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 186
▪ points : 155
avatar
Severus Snape
MessageSujet: Re: Niklaus Dolohov - I'll prove my worth and power   Mar 6 Fév - 0:17

Oh le p'tit frère ! Très bon choix ! :D Re-bienvenue !


i'm the shadow
behind the sun.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 97
▪ points : 155
avatar
Kieran Walsh
MessageSujet: Re: Niklaus Dolohov - I'll prove my worth and power   Sam 10 Fév - 22:09



† And if you whisper like that...  if you want me like this, and if you need me like that, it was dead long ago but it's all coming back to me, it's so hard to resist and it's all coming back to me, I can barely recall and it's all coming back to me now
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Niklaus Dolohov - I'll prove my worth and power   

Revenir en haut Aller en bas
 
Niklaus Dolohov - I'll prove my worth and power
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER :: lumos :: the sorting hat :: fiches validées-
Sauter vers: