Arthuris - Fire walk with me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▪ messages : 27
▪ points : 125
avatar
Iris Greengrass
MessageSujet: Arthuris - Fire walk with me   Jeu 12 Avr - 11:59

Même s’il est encore tôt, la nuit commence déjà à tomber. Ce voile de lumière pâle qui s’étend sur les murs du pub, donnant aux briques un effet de vieillissement exagéré. Adossée au mur, ni trop loin ni trop près de la porte, Iris réfléchit. On voit de la lumière transparaitre par les fenêtres, malgré les rideaux censés la calfeutrer. De la lumière, donc du monde. Probablement plein d’imbéciles, en espérant que ce ne soit pas que ça. Hier déjà elle s’était décidée à venir, mais à peine entrée elle s’était rendue compte qu’Arthur n’était pas là. Pas le moindre mangemorts. Seulement deux hommes, et un barman qui lui était vaguement familier, mais elle ne saurait dire d’où, tant son air triste creusait ses traits.

Aujourd’hui, l’animation est toute autre, elle peut se sentir depuis l’extérieur. On entend de nombreux rires, certains tonitruants et d’autres plus graves, plus inquiétants. Mangemorts, sans le moindre doute. Et donc, enfin, Arthur.
Mais malgré son envie d’entrer, de voir ce qu’était devenu le cher frère d’Elena, elle reste adossée au mur, dehors. Dès qu’elle avait eu le pub en vue, un frisson l’avait parcourue, glaçant tout son être. Iris, d’ordinaire plus que téméraire, avait brusquement eu un moment de recul. Ca ne lui ressemble pas, mais pas du tout.

Alors elle attend encore un peu, mais harcelée par ses pensées parasites, elle n’en peut plus, s’énerve, et en un éclair pousse la porte du pub. La colère est motrice chez elle, et il n’y a plus de place au doute, à l’angoisse, où à quoi que ce soit de déstabilisant chez Iris. Elle est souriante. Et son sourire s’élargit à la vue d’un homme qui lui tourne le dos, assis au fond de la salle. Seul, qui plus est. IL doit attendre des compères. Dans une pose nonchalante mais dont on pouvait quand même sentir l’énergie brute émaner,  il regarde son verre de whiskey.

Sans un bruit, Iris se dirige vers le bar, évitant quelques mangemorts bruyants lui barrant la route. Elle se dit qu’elle devrait apprendre à les connaitre, vu qu’elle risque de passer du temps avec eux si ses retrouvailles avec Selwyn se passent comme prévu.
« Bonsoir. Alors, mélanges-moi 30 mL de rhum brun, 90 mL de champagne, un peu de cirton vert, et... Non, tu n’aura pas de sang de dragon ou d’aconit, j’imagine ? »
Devant le regard interloqué du barman, Iris se renfrogne. Quand on est potioniste et qu’on souhaite boire des cocktails un minimum élaborés, on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Alors elle prend le verre, et se dirige en direction de Selwyn.

Elle se racle la gorge, et elle s’assoit. Pas en face, elle ne veut pas paraitre s’imposer ou penser être son égal (pas lors d’une première rencontre, même si elle n’en pense pas moins) ;  pas à côté, elle n’est pas le genre de personne qu’on ne regarde pas, un vulgaire sous-fifre ;  elle s’assoit en diagonale, et pose son verre sur la table. Sans un regard à Selwyn, elle ouvre une de ses bagues et en verse le contenu dans son verre, qui prend une coloration rougeâtre pendant que les bulles du champagne s’agitent.

« Du sang de dragon desséché. Une évidence avec du rhum, mais pas pour tous il semblerait. Bonsoir, Arthur. Ca fait longtemps. »
Elle relève la tête, avec un sourire ambitieux. Difficile de lire dans les yeux de Selwyn ce qu’il pense, ou même s’il se rappelle d’elle. Même si le contraire serait étonnant, au vu du temps qu’elle a passé avec Elena. Tout du moins, elle continue.
« Je t’épargne les formalités dues à nos rangs, etc. Ni toi ni moi ne sommes des chiens obéissants. Nous traçons notre chemin comme nous l’entendons, pas autrement. Solitaires. La plupart des autres sont tellement décevants… »
Elle fait une pause. Arthur est toujours aussi insondable, néanmoins il l’écoute.
« Je me suis demandée si tu étais toujours ainsi. Si tu valais la peine d’une discussion, ou plus qui sait. Peut-être serait-ce possible de s’entendre. »


Dernière édition par Iris Greengrass le Jeu 24 Mai - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 40
▪ points : 56
avatar
Arthur Selwyn
MessageSujet: Re: Arthuris - Fire walk with me   Ven 20 Avr - 22:41

« Ta fille va bien, Walsh ? »

Un rictus quitte les lèvres du mangemort alors qu'il tourne les talons sans même attendre la réponse. Torturer psychologiquement le propriétaire des lieux le rend particulièrement fébrile et il s'amuse à lui rappeler jours après jours à quel point sa pauvre vie de sang-mêlé appartient désormais à la famille Selwyn. Arthur se demande parfois ce qui le pousse à lui laisser la vie sauve - une vie remplie de tortures et de malheurs, mais une vie quand même - et lorsqu'il y réfléchit un peu plus profondément, il constate que ce petit jeu entre eux le divertit. Pour le moment. Asseoir son autorité et sa domination lui a toujours plu et ressentir la frayeur qui submerge ses adversaires lorsqu'il se trouve en leur compagnie le satisfait d'autant plus. Kieran Walsh mérite tout ce qu'il lui fait subir, mais Arthur doit tout de même avouer qu'il est tenace et discipliné, pour un sang-mêlé. À croire qu'il tient vraiment à sa fille, vu sa docilité.

Un coup d'oeil autour de lui et l'aîné des Selwyn constate que Dolohov et Yaxley ne sont pas encore arrivés. Il prend une gorgée de whisky, s'installe à une table dans le fond du bar, là où ses amis et lui pourront avoir une certaine tranquillité afin de discuter des sujets qui les préoccupent. Comment se débarrasser des sang-de-bourbe et des sangs-mêlés, entre autres.

Il prend une nouvelle gorgée de sa boisson lorsqu'une femme s'approche et s'installe à sa table sans lui demander la permission. Les sourcils légèrement froncés, le mangemort l'aurait probablement congédiée d'un brusque mouvement de baguette si seulement la femme qui se trouvait devant lui n'était pas Iris Greengrass. Il la reconnait, bien sûr qu'il la reconnait ! Elle n'a pas beaucoup changé, elle a seulement gagné en charisme et en élégance. Une grimace légère étire ses lèvres lorsqu'elle parle du sang de dragon et Arthur appuie davantage son dos contre le dossier de sa chaise, fait tourner son verre entre ses doigts.

« Tu devrais plutôt essayer le whisky. Tu n'aurais pas besoin de rajouter un peu de goût afin de le rendre appréciable. »

Il prend une nouvelle gorgée, plante son regard dans le sien.

« Bonsoir Iris. »

La porte du bar attire son attention pendant une fraction de seconde et cette fois, c'est une grimace de dégoût qui se plante sur ses lèvres. Visiblement, la vermine n'a pas encore compris que cet établissement croulera de mangemorts dans les prochaines heures : tant pis, elle l'apprendra plus tard. Heureusement pour le couple qui vient d'entrer qu'il ait présentement de quoi s'occuper. Il reporte son attention sur la jeune femme qui poursuit son discours alors que les lèvres du mangemort s'étirent en un sourire qui aurait probablement pu passer pour de l'amusement si seulement on ne connaissait pas la prétention d'Arthur.

« Oh, je n'ai pas changé. Par contre, toi, rien n'est moins sûr. » débute-t-il en vidant le contenu de son verre d'un trait avant d'en demander un autre d'un bref signe de la main. « Ma soeur et toi, vous êtes toujours proches ? »

Elena n'est pas ce qu'on pourrait appeler la parfaite représentante de la famille Selwyn et Arthur n'a pas de temps à perdre avec des balivernes.

« Qu'est-ce que tu veux, Iris ? »

Direct. Imposant. Autoritaire. Trois mots qui décrivent assez bien la première impression qu'on peut avoir d'Arthur Selwyn. Lorsque les gens le connaissent un peu mieux, d'autres mots leur viennent en tête afin de le représenter plus fidèlement. Sadique. Cruel. Froid. Le mangemort désire connaître la raison pour laquelle la brune est entrée dans le bar de Walsh, ce soir-là, mais il veut aussi savoir ce qu'elle est venue y chercher. Qu'est-ce qu'elle lui veut ? Arthur n'est pas doué pour la diplomatie et la bienséance. Il s'installe confortablement sur sa chaise, sans quitter du regard la femme qui s'est imposée à sa table et qu'il tolère malgré tout. Ses pensées vagabondent lorsque ses iris se posent sur la naissance de sa poitrine, sur la courbe de son cou qu'il n'a encore jamais eu la chance de parcourir.

Elle est séduisante, mais elle le sait.


THE GRAVEYARD IS ALIVE

Black crows break the silence. The garden of the dead's alive tonight and you can't stop it. Just enjoy it.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▪ messages : 27
▪ points : 125
avatar
Iris Greengrass
MessageSujet: Re: Arthuris - Fire walk with me   Jeu 24 Mai - 13:45

Ses yeux dans les siens, Iris tressaille, pendant une infime seconde. Arthur n’est pas ce que l’on appellerait un homme facile à berner. Ni à cerner d’ailleurs. Il est différent. Oui, c’est cette sensation d’un homme imposant qui envahit tout l’espace dans lequel il se trouve. Iris sourit. D’habitude, c’est elle qui fait cet effet-là.
Mais malgré sa condescendance apparente, il ne semble pas être question pour lui de renvoyer Iris. Ce qu’elle veut ? Un rôle nouveau à jouer, de l’importance. Elle s’ennuie à mourir dans sa boutique de potions, et elle a fini de courir après le ministère pour qu’ils l’acceptent au département des mystères. Sa place a toujours été plus haut, bien plus haut que ce quotidien insipide. C’est une Greengrass. Elle ne restera pas dans la banalité. Si elle n’a pas pu s’accomplir au sein du ministère, c’est que le côté de la loi ne doit pas lui réussir. Il est temps de passer à plus musclé, plus sombre.
Elle sort de ses pensées pour répondre à Arthur. Elle se penche, un peu, juste un peu sur la table. Son cœur bat la chamade tant l’audace de son geste lui parait visible.

« Je m’ennuie, Arthur. Tout ce temps à essayer de correspondre à l’idéal de ce petit monde de sorciers suffisants qu’est le ministère…  Tous ces hommes insipides que j’ai croisés et que j’ai oubliés aussi vite… Je veux quelque chose de plus satisfaisant. Toi, je ne t’ai pas oublié. Etrange, non ? Après toutes ces années silencieuses, toi et Elena faites toujours partie des personnes pour qui j’ai de l’estime.  Alors je reviens. J’ai envoyé une lettre à Elena pour la revoir. Je n’ai aucune idée de ce qu’elle devient, à part cette invitation stupide au mariage avec Corban. »


Elle fait une pause, scrutant les yeux d’Arthur. Ne sachant pas ce qu’il pense de Corban, elle préfère ne pas afficher son dégout pour ce faiblard, et son indignation face au fait qu’Elena l’ait accepté comme époux. Puis elle regarde le visage d’Arthur, dans son ensemble cette fois-ci. Ses traits sont durs, mais non dénués de charme. Un charme brut. Étrangement, cela l’attire. Elle croise puis décroise les jambes, puis reprend une gorgée dans son verre avant de reprendre.

« Toi par contre, je sais ce que tu deviens. Tu as trouvé ta voie, il me semble. Le mage noir. Tu fais honneur à ta famille. Enfin, presque… Il me semble qu’il manque quelqu’un à tes côtés, que ce soit pour perpétuer la lignée des Selwyn, aider la cause du mage noir, ou plus simplement… »

Son regard et ses paroles se réchauffent, alors qu’elle laisse volontairement la fin de sa phrase en suspens. Elle sait qu’il voit très bien où elle veut en venir. Comment pourrait-il dire non ? Iris est une Greengrass, son sang est plus pur qu’il ne pourrait espérer pour partager sa descendance. Ses compétences en potions ainsi que son éloquence seraient d’une aide précieuse aux mangemorts. Et enfin, Iris est Iris. Belle, entreprenante et peu farouche, elle aime à s’imaginer qu’elle seule pourrait être celle qui n’ennuiera pas Arthur Selwyn. Et il lui sera la même chose. C’est pour cela qu’elle l’a choisi, plutôt qu’un autre :

« Je sais qu’avec toi Arthur, je ne risque pas de m’ennuyer une seule seconde. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Arthuris - Fire walk with me   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arthuris - Fire walk with me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER :: wizarding world :: à travers le pays-
Sauter vers: